Humanitarianresponse Logo

Haïti : Aperçu des besoins humanitaires - Résumé, février 2020 [FR/EN]

***FR***

L’analyse des besoins humanitaires en Haïti en 2020 (HNO) a révélé que 4,6 millions d’Haïtiens, soit plus de 40% de la population, auront besoin d’une assistance d’urgence en 2020. Cela représente une augmentation de 80% par rapport
à l’année précédente.
Les besoins les plus importants découlent de la crise d’insécurité alimentaire ; les 4,1 millions de personnes en besoin d’aide alimentaire aigue (IPC 3 et 4) constituent la majorité du nombre total de personnes dans le besoin.
La crise économique et l’insécurité ont également rendu l’accès aux soins de santé et à l’éducation problématique, dans un contexte où l’accès aux services de base représentait déjà un défi en raison de faiblesses structurelles des
institutions étatiques et de la réduction drastique des investissements dans le secteur public.
L’état nutritionnel des enfants haïtiens s’est détérioré au cours de l’année 2019. L’analyse a confirmé un accès réduit à l’eau potable, aux installations sanitaires et produits d’hygiène de base, augmentant les risques de maladies à
transmission hydrique et de malnutrition.
L’augmentation de la vulnérabilité, associée au manque de services de protection, a aggravé les risques de protection préexistants, notamment le recrutement par des gangs, les violences physiques, la traite et/ou l’exploitation sexuelle
des enfants et des adolescents. Au cours de l’année passée, une augmentation de la violence basée sur le genre et des viols a été observée, alors que les systèmes et services de prévention et d’intervention étaient interrompus à de
nombreuses reprises.
La crise a conduit les Haïtiens à quitter le pays, y compris par des voies irrégulières, les exposant à des risques de protection additionnels tels que la traite des êtres humains. La situation à la frontière haïtiano-dominicaine, où une
moyenne de 9 000 à 10 000 déportés et rapatriés volontaires sont enregistrés chaque mois depuis 2015, est également préoccupante. La plupart des migrants franchissent la frontière sans ressources ni papiers, certains étant malades
ou blessés et très vulnérables aux abus et à l’exploitation.
Haïti est classé le pays le plus vulnérable de la région Amérique latine et Caraïbes et le 14e plus vulnérable au monde1. Bien qu’aucune urgence soudaine et majeure ne soit intervenue en Haïti en 2019, les besoins humanitaires résiduels -
notamment en matière d’abris - ont persisté suite aux désastres naturels des années précédentes. La préparation aux situations d’urgence et la capacité de réponse des acteurs humanitaires et des autorités nationales à tous les niveaux,
ainsi que la résilience des communautés les plus vulnérables, doivent être considérablement renforcées.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Cluster(s)/Sector(s): 
Original Publication Date: 
27 Фев 2020
Document type: 
Humanitarian Needs Overview