Humanitarianresponse Logo

Site de déplacement de Kitchanga, Territoire de Masisi, Province du Nord-Kivu – Mars 2013

Le Secteur CCCM (Gestion et Coordination des sites de déplacement) a pour vocation d’améliorer les conditions de vie des personnes déplacées internes (PDIs) en facilitant l’accès à la protection et aux services sociaux de base dans les installations collectives, selon des standards internationaux en vue de renforcer leur dignité. Ces installations peuvent être les sites de déplacement (planifiés ou spontanés), les centres collectifs (églises, écoles…), les centres d'accueil ou de transit et potentiellement les familles d’accueil.  

Le Secteur CCCM est engagé à assurer une gestion et une coordination efficaces de la réponse humanitaire, à soutenir l'identification des lacunes, faciliter le partage de l'information et l’exécution d’interventions adéquates et en temps opportun par les acteurs impliqués. Par ailleurs, il tend à définir des stratégies pour l’identification et la mise en œuvre de solutions durables.

Favoriser une représentation effective et une participation significative des PDIs et communautés d'accueil est au cœur de la planification et des responsabilités du Secteur CCCM qui englobe trois fonctions distinctes : l’administration, la gestion et la coordination.

En République démocratique du Congo (RDC) et plus particulièrement dans la Province du Nord-Kivu où la majorité des sites de déplacement sont situés, la coordination du Secteur CCCM s’effectue à travers une structure coordonnée par  le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), les deux organisations chefs de file du Cluster CCCM au niveau global.