Humanitarianresponse Logo

Profil humanitaire de la région de Ménaka (avril 2019)

Contexte 

La situation à Ménaka demeure instable, avec l’intensité des affrontements armés, des opérations militaires et des incursions d’hommes armés dans les villages entrainant de nombreux déplacements et une exacerbation des besoins humanitaires. Les risques de protection ont atteint un niveau inquiétant alors que l’accès humanitaire se rétrécit progressivement dans les zones sud-est et ouest de la région.  En 2018, plus de 200 civils ont été tués et actuellement 1 312 ménages totalisant environ 8 969 personnes déplacées internes ont fui leurs foyers. Ces ménages vivent dans des sites ou dans des communautés d’accueil sans grandes perspectives de retour dans l’immédiat et présentent des besoins importants dans l’ensemble des secteurs.
Par ailleurs, 61% de la population est en insécurité alimentaire et les circuits d’approvisionnement des populations continuent d’être affectés par l’insécurité pendant que 61% de la population n’a pas accès à l’eau potable.  Aussi, les résultats préliminaires de l’enquête SMART réalisée en juillet-août 2018 montrent que la prévalence nationale de la malnutrition aiguë globale (MAG) chez les enfants de 6-59 mois est de 13, 5%, avec 2,1% de la forme sévère. Enfin, 87 écoles sur 174 sont fermées représentant 50 % des écoles de la région. Toutes les communes de la région restent affectées. La cause de la fermeture de ces écoles serait principalement attribuée à l’absence des enseignants.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
29 mai 2019
Type: 
Actualisation Humanitaire
Lieux: 
Menaka
Thèmes: 
Conflit
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Accès Humanitaire
Assistance Humanitaire
Profile Humanitaire
Déplacés Internes (IDPs)
Violence Sexuelle et Sexiste
Bureaux de Coordination: 
Bamako
Gao