Humanitarianresponse Logo

Profil humanitaire de la région de Kidal (avril 2019)

Contexte

La situation sécuritaire s’est nettement améliorée avec la réorganisation de la CMA en ce qui concerne la sécurisation de la ville. En revanche, la situation humanitaire est caractérisée par la persistance des besoins dans les domaines de l’eau, de la sante et la sécurité alimentaire. A cette situation vient également s’ajouter les risques et menaces de protection liés à la recrudescence des attaques ciblant les positions de la MINUSMA, proche des populations civiles. Cette situation exerce de plus en plus de pression sur les organisations humanitaires pour qu'elles compensent les gaps des services de l’Etat. A ce jour, 62 % de la population n'a pas accès à l'eau tandis que 54 % des villages sont déficitaires en point d’eau. Sur les 299 puits modernes inventoriés, seulement 77 sont permanents. Cette situation est exacerbée non seulement par les effets des changements climatiques, mais également par la présence des sites aurifères qui pompent une bonne partie de l’eau. La réalisation et la réhabilitation de près de 150 forages équipés de pompes à motricité humaine sont nécessaires pour fournir un accès adéquat à l'eau potable. Au mois de décembre 2018, les autorités ont montré leur engagement en organisant un forum sur la problématique de l’eau à Kidal pour faire un plaidoyer fort auprès des partenaires afin de solliciter leur appui.
En avril 2019, 53 % des écoles sont fermées, soit 39 sur un total de 73 privant environ 6 000 enfants de leur droit à l’éducation, ceci représente une augmentation de près de 10% comparativement à l’année passée. Les acteurs humanitaires déplorent toujours le non déploiement des enseignants et l’insuffisance des cantines scolaires. En dépit d’énormes difficultés de financement, les acteurs humanitaires continuent de fournir une réponse rapide aux besoins des 874 personnes déplacées à Aguelhok, toutefois, la stabilisation de la situation sécuritaire et le processus politique en cours ont favorisé le retour de 406 ménages, soit 2 021 personnes.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
29 mai 2019
Type: 
Actualisation Humanitaire
Lieux: 
Kidal
Thèmes: 
Accès Humanitaire
Assistance Humanitaire
Conflit
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Déplacés Internes (IDPs)
Profile Humanitaire
Violence Sexuelle et Sexiste
Bureaux de Coordination: 
Bamako
Gao