Humanitarianresponse Logo

Profil humanitaire de la région de Gao (mai 2019)

CONTEXTE

Le niveau de redéploiement de l’Autorité de l’Etat indique la présence d’un gouverneur de région et trois (3) préfets dans les chefs-lieux des cercles d’Ansongo, Bourem et Gao. Toutefois, une présence accrue des FAMa et le retour des services techniques déconcentrés sont requis.
Au plan humanitaire, la région fait face à la récurrence des chocs suivants : sècheresse, inondations, conflits intercommunautaires et épidémies (source Plan contingence 2018). L’insécurité alimentaire touche 46 % de la population qui se situent entre les phase 3 et 5 contre 45, 6 % en 2017 selon le cadre harmonisé de mars 2019. Le taux de Malnutrition Aiguë Globale (MAG) est de 14,2% en 2018 contre 15,2 % en 2017 (Enquête SMART 2018).  Selon le rapport DTM de mai 2019, la région compte 71 240 rapatriés (ancien réfugiés). 52% de la population n'a pas accès à un point d'eau potable.  Il existe 5 professionnels de santé pour 10 000 habitants (DRS). 15 % des écoles sont fermées soit (79/513) contre 11 % en 2017 (Académie de Gao).
Ce premier trimestre 2019 est marqué par 19 alertes de mouvements de populations totalisant 7 414 ménages PDIs. Ces alertes sont consécutives aux conflits, opérations militaires, incursion d’hommes armés en provenance de Ménaka, Amderamboukane, Ntillit, Gourma et la frontière Mali-Niger. 4 287 individus, en situation d’urgence, ont été évalués parmi lesquels 925 individus ont reçu une assistance en vivres, BNA, Abris et intrants EHA, soit un gap de 3 362 personnes à couvrir.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
08 juil 2019
Type: 
Actualisation Humanitaire
Lieux: 
Mali
Bureaux de Coordination: 
Bamako
Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre
Gao
Mopti
Tombouctou