Humanitarianresponse Logo

Mali - Aperçu sur les mouvements de population au 30 juin 2019

APERÇU:

Selon le rapport DTM, entre mai et juin 2019 le nombre de personnes déplacées internes est passé de 120 067 personnes à 147 861, soit une augmentation de 27 794 individus. Cette augmentation est due à des violences variées dans les régions de Mopti, Ségou, Tombouctou, Gao, Ménaka, Sikasso et la bande frontalière Mali-Burkina Faso.
En effet, ces violences ont provoqué le déplacement de populations de leurs villages et hameaux vers des localités où la situation sécuritaire semble plus calme.

Le retour des populations réfugiées continue avec la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger et des accords tripartites entre le gouvernement du Mali, UNHCR et les gouvernements des trois principaux pays accueillant les réfugiés maliens (la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso).

Ainsi, au 30 juin 2019, 73 989 rapatriés ont été enregistrés tandis que 138 519 maliens sont encore réfugiés dans les pays limitrophes.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés
Organisation internationale pour les migrations
Gouvernement du Mali - Ministère du dveloppement social, de la solidarité et des personnes âgées
Date de publication initiale: 
29 juil 2019
Type: 
Cartes de Déplacés
Lieux: 
Mali
Thèmes: 
Déplacés Internes (IDPs)
Réfugiés et Rapatriés
Bureaux de Coordination: 
Bamako
Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre
Gao
Mopti
Tombouctou