Humanitarianresponse Logo

MLI_Bulletin annuel 2017 SC VBG_Avril 2018

Des capacités de prévention, de mitigation de risques et de réponse insuffisantes face à des besoins énormes de protection de droits humains des populations affectées par les conflits armés au Nord et au centre du Mali.

La couverture des interventions VBG au Mali demeure insuffisante : plus de 55% des localités des régions du nord et du centre du Mali n’ont pas des services adéquats pour répondre aux besoins des survivantes de VBG. De 2012 à 2017, les prestataires de services ont rapporté 12 825 cas de VBG sur environ 21% des localités au Mali (Cf.Fig1). La situation réelle serait beaucoup plus inquiétante à cause de l’insuffisance des services dans la plupart des localités des régions affectées, l’inaccessibilité de certaines zones due à l’insécurité, ainsi que la sous déclaration des VBG par les communautés sous la peur des représailles et des pesanteurs socio-culturels. En dépit de cela, 2882 cas de VBG ont été rapporté en 2017 soit une augmentation de 33% de cas rapportés en 2016.

Des gaps importants continuent de persister dans l’offre de service holistiques aux personnes survivantes de VBG mettant ainsi en danger leur vie et rendant difficile leur résilience.

Espace(s): 
Organisation: 
Fonds des Nations Unies pour la population
Date de publication initiale: 
17 mai 2018
Type de Document: 
Bulletin Humanitaire
Lieux: 
Menaka
Bamako
Tombouctou
Koro
Thèmes: 
Protection de l'enfance
Genre
Protection contre l’exploitation et les abus sexuels
Violence Sexuelle et Sexiste
Bureaux de Coordination: 
Bamako
Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre
Gao
Mopti
Tombouctou
Catastrophes: 
Sahel Crisis: 2011-2017