Humanitarianresponse Logo

Mali - Bulletin humanitaire(août - septembre 2016)/Humanitarian Bulletin(august – september 2016)

FAITS SAILLANTS :

  • Assistance aux sinistrés des inondations et risques liés à la cure du fleuve
  • Risque de suspension des repas scolaires pour faute de financement
  • Les risques aux mines et restes explosifs de guerre, restent élevés dans les zones de combats
  • Trois millions de personnes à risque d’insécurité alimentaire l’année prochaine
  • Le Mali, lieu de transit pour de nombreux candidats à l’émigration vers l’Europe
  • De nombreux défis persistent sur le plan humanitaire en 2017
  • Assistance des victimes et prévisions des inondations au Mali

Les risques d’inondation restent élevés pour les populations installées le long du fleuve Niger jusqu’en décembre en raison de la montée du niveau du fleuve. En effet, l’Outil de prédiction des inondations dans le Delta intérieur du Niger (OPIDIN) indique que le fleuve Niger connaîtra cette année sa plus haute crue depuis les cinquante dernières années. Ces prévisions indiquent que le niveau d’eau de Mopti devrait encore augmenter d’environ 25 cm en octobre et le niveau d’eau atteindra son pic entre la fin octobre et le début novembre à Mopti, à la fin novembre à Akka (Mopti) et à la mi-décembre à Diré (Tombouctou). Le bétail, qui normalement peut traverser le fleuve à Diafarabé en novembre à la recherche de pâturage, ne pourra le faire cette année puisque les plaines inondables seront encore couvertes par l’eau le mois prochain.

HIGHLIGHTS:

  • Assistance to flood victims and flood forecasts
  • School meals at risk of suspension due to lack of funding
  • Risks from mines and explosive remnants of war following the recent fighting in Kidal
  • Three million people at risk of food insecurity in 2017
  • Mali, a transit area for migrants on their way to Europe
  • Humanitarian needs remain significant in 2017
  • Assistance to victims and flood forecasts in Mali

Flood risks remain high until December 2016 for populations living along the Niger River due to the rising water level. The OPIDIN (a tool that forecasts floods in the Inner Niger Delta) indicates that this year the Niger River will experience its highest water level in fifty years. These forecasts indicate that water levels in Mopti will increase by approximately 25cm in October 2016 and will reach its peak between late October and early November in Mopti, late November in Akka (Mopti) and mid-December in Diré (Timbuktu). Livestock that usually crosses the river in Diafarabé in November in search of pasture may not be able to do so this year since the floodplains will still be covered with water next month.
Since July 2016, nearly 30 people have died as a result of floods across the country.
More than 18,000 people have been affected and 2,400 houses destroyed. Nearly 200 hectares of farms have also been flooded by rainwater.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Cluster / Secteurs: 
Date de publication initiale: 
24 oct 2016
Type de Document: 
Bulletin Humanitaire
Bureaux de Coordination: 
Bamako