Humanitarianresponse Logo

Guide pour la réouverture sécurisée des écoles au Mali dans le contexte de la COVID-19

Les contenus de ce guide sont tirés du cadre pour la réouverture des écoles élaboré par l’UNESCO,
l’UNICEF, la Banque Mondiale et le PAM ; du guide du praticien « retour à l’école en sécurité »
développé par le Cluster Education au niveau mondial et le sous Cluster Protection de l’Enfance ; et
du protocole sur « les orientations pour la prévention et le contrôle de la COVID‐19 dans les écoles
au Mali » élaboré par une task force mixte cluster éducation et Groupe Thématique Education et
Formation Professionnelle.
Les travaux de contextualisation ont été coordonnés par le cluster éducation et sous le lead du
Ministère de l’éducation nationale du Mali.

La crise politico-sécuritaire que connaît le Mali depuis un certain temps, affecte
négativement tous les secteurs de développement dont l’éducation sur tout le
territoire national. Elle a entrainé la fermeture de plus de mille écoles (1,261
écoles fermées à cause de l’insécurité au mois de mars 2020, avant la fermeture
de l’ensemble des écoles à cause de la COVI-19).
A celle-ci est venue se greffer la crise sanitaire liée à la COVID-19. A la date du
04 Aout 2020, on dénombre 18 444 642 cas confirmés dans le monde et 697 189
décès. Au Mali, 2 543 cas positifs sont dénombrés. Face à cette situation, le
Gouvernement Malien a pris, le 19 mars 2020, la décision de fermer toutes les
écoles y compris les centres d'apprentissage communautaires et les espaces
d'apprentissage temporaires de même que les centres SSA/P.
Cette fermeture pourrait avoir les conséquences suivantes :
 La déperdition scolaire des apprenants : abandon pour des raisons
diverses ;
 La recrudescence des mariages précoces des écolières ;
 La recrudescence du travail néfaste des enfants, l’exploitation économique,
les violences physiques et sexuelles dont domestiques,
 La démotivation des élèves et des parents, le mal-être psychosocial ou
stress des enfants et des parents.
En plus de celles-ci, il faut noter aussi les risques d’enrôlement des enfants
déscolarisés/ non-scolarisés dans les mouvements armés ainsi que
l’accentuation de l’exode rural et de l’émigration.
Après deux prorogations, il a été décidé de rouvrir le 02 juin 2020, les classes qui
doivent passer les examens de fin d’année et la réouverture de toutes les écoles
à du 14 Septembre 2020 (suite à la fin de grève des enseignants).
Pour rappel, l’enseignement fondamental compte aujourd’hui 2 812 619 élèves
dont 253 903 candidats au Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) répartis
entre 19 083 écoles1.
Par ailleurs, la fermeture des écoles implique également la suspension des
programmes d’alimentation scolaire, qui, dans un contexte de fragilité comme
dans le cadre de la crise COVID -19 et de la crise sécuritaire, constitue des filets
sociaux importants pour les familles les plus vulnérables.
Ces éléments de contexte sont un facteur essentiel qu’il faut considérer pour
élaborer des plans d’action prenant en compte les différents scénarii et formuler
des recommandations générales pour tous les ordres d’enseignement.

Operation(s)/Espace(s) web: 
Organisation(s): 
Save The Children
Fonds des Nations Unies pour l'enfance
Cluster(s)/Secteur(s): 
Date de publication initiale: 
08 fév 2021
Type de document: 
Aperçu des Besoins Humanitaires
Bureaux de coordination: 
Bamako