Humanitarianresponse Logo

Accès humanitaire au Mali - septembre à décembre 2020 : Synergie d'efforts pour surmonter les contraintes

En se basant sur les discussions de groupe réalisées avec le personnel des Agences Fonds et Programmes (AFP) de Nations Unies, des ONG nationales et internationales, ce rapport analyse le niveau d’accessibilité des organisations humanitaires, les contraintes d’accès rencontrées, par type d’organisation dans chaque région et formule des recommandations des intervenants pour relever les défis et améliorer l’accès humanitaire.
Le contexte des interventions humanitaires au Mali est resté marqué par un environnement opérationnel et sécuritaire de plus en plus complexe impactant la réponse humanitaire. De septembre à décembre 2020, on a noté une aggravation de l’insécurité dans la bande frontalière Mali – Burkina Faso et dans les régions de Mopti, Ségou, Gao et Ménaka avec comme conséquence une augmentation de 7%1 du nombre de personnes déplacées internes (PDI) en décembre 2020 (332 957 individus) comparé au mois d’octobre 2020 (311 193 individus), soit une augmentation de 21 764 individus.
Au niveau épidémiologique, le Mali a connu une deuxième vague de contamination à la pandémie COVID-19 avec une flambée de 2 6862 jusqu’au 20 août 2020 avec un total cumulé de 5 814 cas au 13 décembre 2020 et 679 cas enregistrés sur la période du 07 au 13 décembre 20203.
Il convient de noter que plus de deux cents (200) éléments des GANE ont été libérés par les autorités maliennes le 5 octobre 2020, en échange de quatre (4) otages, dont des officiels et une expatriée travaillant pour une organisation humanitaire.
Voir annexe pour accéder aux rapports des différentes régions.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Cluster(s)/Sector(s): 
Original Publication Date: 
30 mar 2021
Document type: 
Rapport d'Analyse
Coordination hub(s): 
Bamako
Gao
Mopti
Tombouctou