Humanitarianresponse Logo

La Coordination civilo-militaire au Mali: conseils pour les acteurs humanitaires / comment interagir avec les militaires?

La Coordination civilo-militaire au Mali

  1. Soutenir la création et le maintien du dialogue avec les forces militaires en présence (MISMA, MINUSMA, EUTM, Serval et Armée Malienne)
  2. Aider à l'élaboration et la diffusion des directives pour l'interaction de la communauté humanitaire avec les forces militaires et les acteurs armés.
  3. Établir un mécanisme pour la coordination de l'interaction humanitaire de l'ONU avec les forces militaires et d'autres acteurs armés.
  4. Faire un suivi des activités d'assistance menées par les forces militaires, si nécessaire.
  5. Aider à la négociation de questions dans des domaines critiques de la coordination.

Les HAO sont:

 

  • Les représentants/conseillers CMCoord dans leur zone d’opération
  • En charge de collecter les informations pertinentes relatives a la coordination civilo-militaire dans la zone;
  • En charge de mettre en place des cellules de coordination (si pertinent et nécessaire dans la zone d’opération)
  • Conseils pour les acteurs humanitaires
  • comment interagir avec les militaires?
  • Les forces armées en présence au Mali sont les suivantes: armée malienne, armée française, MINUSMA et EUTM.
  • Chacune de ses forces a un mandat et des activités spécifiques; connaissez leur règle d’engagement.
  • Tous les militaires ne sont pas les mêmes. Il existe une grande diversité de rang (sous-officiers, officiers, etc.) et d’activités (logistique, administration, CIMIC, opérations, etc.); prenez en compte ces distinctions quand vous interagissez avec eux.
  • Si vous voulez parler avec un responsable militaire, demander le commandant de zone ou le responsable CIMIC.
  • Respecter le fait que les militaires agissent dans le respect des instructions qui leur sont données et ne peuvent y déroger sans que la hiérarchie ne les autorise.
  • Ne partez pas du principe que les militaires connaissent les principes humanitaires, votre code de conduite ou vos activités; soyez pédagogues et partagez les informations.
  • Assurer une coordination minimale avec les forces armées dans votre zone d’intervention en vous appuyant sur les mécanismes de coordination civilo-militaires mises en place par OCHA.
  • Reconnaissez que les militaires ont un rôle clé à jouer dans la sureté et la sécurité des zones d'opérations.