Humanitarianresponse Logo

PROJET KISILI : ÉVALUATION RAPIDE DES BESOINS DES 660 MÉNAGES DÉPLACÉS INTERNES DANS LES COMMUNES DE BARAPIRELI ET DE MADOUGOU, CERCLE DE KORO

Sujet/Objectif: 

Depuis le début du mois de mars 2018, le Cercle de Koro, connait un regain de tensions très vives entre les mouvements armés ou milices d'auto-défenses des communautés Peulhs et Dogon demeurant dans cette zone de la Région de Mopti au Mali. Ce conflit à dimension communautaire a entraîné, de juin 2017 a nos jours, le déplacement d'un nombre important de personnes vers d'autres localités voisines notamment dans les Cercles de Bankass et de Bandiagara. Pendant ce premier semestre de 2018, le déplacement des populations dans cette zone est devenu un phénomène très récurrent surtout avec les mouvements des groupes radicaux exacerbés par ces conflits entre des communautés Peulh et Dogon dans le centre du pays,affectant particulièrement les populations dans le cercle de Koro.

Ainsi, en date du 29 juin 2018, CRS avec son partenaire Local Caritas Mali du Diocese Mopti, a été informé, par le Service Local du Développement Social de Koro, de l'alerte concernant une nouvelle vague des personnes déplacées, parvenue à CRS. Selon les informations documentées à cet effet, ce mouvement qui aurait débuté vers le 30 Juin 2018 indiquait initialement 509 ménages déplacés internes à la suite de la dégradation de la situation sécuritaire dans les villages de Yorouna, Oyé, Bader et Karakidé dans les Communes de Madougou. Barapireli et Diougani dans le Cercle de Koro.

Les dernières mises à jour en début Juillet avaient fait état de 736 ménages au total avec l’arrivée de nouvelles vagues selon les autorités locales du Cercle de Koro. Ces informations qui ont été triangulées et confirmés par les autorités locales desdites communes et OCHA Mopti ont soutenu que lesdites personnes seraient venues de différentes localités de ladite zone, fuyant les représailles des milices armés abandonnant sur les lieux de provenance leurs biens essentiels de subsistance

Ainsi CRS, à travers son Projet de Mécanisme d'intervention Rapide dénommé « KISILI Ill » financé par l'USAID / OFDA & FFP, a notifié à OCHA son positionnement pour conduire une évaluation rapide des besoins multisectoriels de ces ménages déplacés dans lesdites Communes. Cette évaluation qui s'est déroulée, du 13 au 20 juillet 2018, a été conduite par CRS et son partenaire local, Caritas-Mali du Diocese de Mopti et le Service du Développement Social de Koro dans les Communes de Barapireli et de Madougou. Pour des raisons d’accès sécuritaire, la Commune de Diougani n'a pas été concernée par cette évaluation. Au total, 660 ménages installés sur 24 sites d'accueil dont 13 dans la Commune de Barapireli ont été identifiés dont 504 ménages déplacés internes et 98 ménages hôtes et 58 ménages retournes.

Méthodologie: 

Voir Rapport

Principales constatations: 

Voir Rapport

Taille de l’échantillon : 
660
Questionnaire d'évaluation: 
Publicly Available
Données d'évaluation: 
Publicly Available
Espace(s): 
Date(s) de l'évaluation: 
13 juil 2018 - 20 juil 2018

Niveau de représentation

Village
État de l'évaluation: 
Report completed
Unité de Mesure: 
Households
Méthode de collecte: 
Baseline data analysis
Field Interview
Type de population: 
Déplacés internes
Agence(s) chef de file: 
Catholic Relief Services
Organisation(s) participante(s): 
United States Agency for International Development
Office of U.S. Foreign Disaster Assistance
Foundation for Peace
Lieux: 
Barapireli
Madougou
Thèmes: 
Conflit
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Déplacés Internes (IDPs)