Humanitarianresponse Logo

Quelque 18 000 personnes ont déjà été touchées par le choléra en République Démocratique du Congo depuis le début de l’année, un chiffre inquiétant car cela « représente quasiment la totalité des cas signalés durant tout l’an dernier », selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Près de 520 personnes avaient succombé à cette maladie hydrique depuis le début de l’année.>>>

A Bunia, il est plus facile de trouver des mines que de l’eau potable. Crédit : OCHA/S.Mabaluka

Chaque matin, à l’aube, dès les premiers sons de cloche de l’église, Wira et sa fillette de sept ans se lèvent pour  aller puiser un liquide vital, considéré comme un acquis dans de nombreux pays, mais qui, ici, dans l’Est de la République du Congo, est plus rare que les minerais enfouis dans le sol congolais. Ce rituel matinal – parcourir 6 km aller-retour avant d’aller à l’école -  peut sembler irréel pour une fillette de sept ans.