Humanitarianresponse Logo

OCHA/Maniema : Rapport hebdomadaire du 21 avril 2015

Faits saillants

  • Plus de 3 000 hectares des cultures du riz ravagées par une mouche blanche dans le Territoire de Kibombo. 
  • Plus de 300 cas de diarrhée sanglante dont six décès ont été enregistrés dans la zone de santé de Kabambare.

Aperçu de la situation
Une dizaine d’abris des personnes déplacées internes (PDI) ont été incendiés dans le camp de Mutupeke par des inconnus, selon une source locale. Ces personnes déplacées sont récemment arrivées dans le Territoire de Kabambare, en provenance du Territoire de Fizi au Sud-Kivu. Selon la Caritas Kasongo, au moins 140 abris de PDI avaient déjà été incendiés à Lukolo (Territoire de Kabambare) en juillet 2014 par des personnes inconnues. L’affluence de PDI dans cette zone où existerait une tension permanente entre les Babuyu (communauté locale) et les Babembe (déplacés venus du Sud-Kivu) risque d’aggraver la situation socioéconomique.

Aussi, plusieurs cas de diarrhées sont identifiés dans le camp de Mutupeke et les personnes malades sont sans assistance, rapporte la même source.

Operation(s)/Espace(s) web: 
Organisation(s): 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
22 avr 2015
Type de document: 
Bulletin Humanitaire
Lieu(x): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Nord-Kivu
Sud-Kivu
Maniema
Haut-Katanga
Lualaba
Haut-Lomami
Tanganyika
Thème(s): 
Coordination sur le Terrain
Information du Public et Plaidoyer
Epidémie
Catastrophes Naturelles