Humanitarianresponse Logo

OCHA/Ituri, Tshopo, Haut-Uele et Bas-Uele : Note d'informations humanitaires du 24 février 2016

Faits saillants

  • Le choléra persiste à Bunia malgré les mesures de prévention et la prise en charge des cas. 
  • Plus de 72 400 personnes ciblées par l’intervention en eau, hygiène et assainissement par OXFAM sur l’axe Komanda – Luna. 
  • Plus de 14 000 personnes déplacées sur l’axe Mambasa – Biakato – Bella confrontées aux besoins humanitaires.

Aperçu de la situation
11 des 17 aires de santé de la Zone de santé de Bunia sont toujours en proie à une épidémie de choléra. Selon la Division provinciale de la santé de l’Ituri, 169 cas dont quatre décès ont été notifiés entre le 18 janvier et le 22 février 2016. Tous les malades sont pris en charge au Centre de traitement de choléra (CTC) construit par l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) au sein de l’Hôpital général de référence (HGR) de Bunia. Suite au développement inquiétant de l’épidémie, l’ONG Solidarités International à travers le mécanisme de Réponse rapide aux mouvements de population (RRMP) à mis en place 20 points de chloration dans les quartiers affectés. Elle a également apporté un appui en intrants et matériels pour l’installation de 28 points de lavage des mains. La sensibilisation à travers les radios locales et les compagnies de téléphonie mobile seront également mises à contribution pour des messages éducatifs. MSF, qui approvisionne le CTC en eau, projette la construction d’un forage à l’HGR de Bunia et plaide pour la contribution d’autres acteurs du secteur Eau, hygiène et assainissement ainsi que des autorités locales.

Operation(s)/Espace(s) web: 
Organisation(s): 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
26 fév 2016
Type de document: 
Bulletin Humanitaire
Lieu(x): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Thème(s): 
Information du Public et Plaidoyer
Epidémie
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Bureaux de coordination: 
Bunia