Humanitarianresponse Logo

Tchad : Rapport de mission Kaiga-Kinjiria et Liwa de décembre 2017 (7 février 2018)

Résumé et actions prioritaires

Cette évaluation multisectorielle est la deuxième phase d’une série d’évaluation planifiée par l’ICC régional en octobre 2017 suite à l’identification des nouveaux sites par les opérations DTM de l’OIM en août 2017. Au total 17 sites sont évalués dont 10 à Liwa (Al Jazzira, Amma1, Amma 2, Amma 3, Dar-es-Salam Tchad, Fendé 2, Fourguimi, Kabia, Foulitari, Woréi, ) et 7 à Kaïga Kindjiria (Kaïga Kindjiria centre, Kindjiria Gana, Ngoréa 1, Ngoréa 2, Ngoréa 3, Yakou, Boma). Parmi les 17 sites évalués, 9 n’ont pas encore reçu d’assistance et sont notamment Dar-es-Salam Tchad, Fendé 2, Al Jazzira, Foulitari, Worei, Fourguimi (Liwa), Ngoréa 1, 2 et 3 (Kaïga Kindjiria).

En dehors des sites Amma 1, 2 et 3 et Kabia qui existent bien avant, les autres sites de la sous-préfecture de Liwa se sont créés entre janvier et août 2017. Par contre la présence des PDI et réfugiés dans la sous-préfecture de Kaïga Kindjiria remonte à une période lointaine variant entre 18 et 24 mois selon les informations recueillies par l’équipe d’évaluation. D’une manière générale, les causes des déplacements sont liées aux attaques de Boko Haram, l’enrôlement forcé, le pillage des bétails, des greniers agricoles et la peur d’éventuelles attaques ainsi que le besoin d’accéder à l’assistance humanitaire.

L’équipe d’évaluation multisectorielle n’a pas pu se rendre à Boma centre à cause de la montée des eaux de bras du Lac. Les populations se sont déplacées de l’autre côté de la rive pour aller à la rencontre des évaluateurs grâce à l’implication des leaders communautaires, autorités administratives et militaires.

Les populations estimées au total pour les 17 sites évalués sont d’environ 20 7251 individus soit 4 145 ménages. Elles sont constituées2 de 13 165 déplacés internes, 4 087 retournés tchadiens venant du Niger et Nigeria, 1 200 déplacés-retournés, 973 populations hôtes et 1 300 réfugiés. D’une manière générale, les populations vivent dans des conditions difficiles avec une vulnérabilité relativement préoccupante qui varie d’un site à un autre et en fonction des secteurs. L’accès à la nourriture, à l’eau potable en quantité suffisante, aux soins de santé et aux kits AME/Abris sont les quatre besoins prioritaires bien que les autres secteurs sont nécessaires pour que la réponse soit plus intégrée et complémentaire. Les sites et villages de Dar-es-Salam Tchad, Fendé 2 ( Sous-préfecture de Liwa), Kaïga Kindjiria, Kindjiria Gana et Boma (Zone d’interdiction de pêche) sont les plus prioritaires.

Espace(s): 
Organisation: 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
07 fév 2018
Type de Document: 
Rapport de Mission
Lieux: 
Liwa
Thèmes: 
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Accès Humanitaire
Déplacés Internes (IDPs)
Subsistance
Bureaux de Coordination: 
Baga-sola
Ndjamena