Humanitarianresponse Logo

Tchad : Communiqué conjoint sur la situation nutritionnelle (14 décembre 2017)

La situation nutritionnelle au Tchad appelle à un engagement renouvelé du Gouvernement et de l'ensemble des partenaires

(N’Djamena, 14 décembre 2017): La présentation des résultats de l’enquête nationale de nutrition 2017 indique une augmentation de la prévalence de la malnutrition aiguë dans certaines régions du pays. Selon le Ministère de la Santé Publique, malgré les efforts en cours par le Gouvernement et ses partenaires, la prévalence de la malnutrition aigüe est à la hausse, et la situation risque de se dégrader davantage en 2018 sans une prise de conscience de la magnitude du problème par l’ensemble des acteurs concernés. En effet, le taux de malnutrition aigüe globale (MAG) pour le pays est de 13,9%, soit deux points de plus que celui de 2016 ; il dépasse le seuil d’urgence de 15% dans 12 régions, majoritairement situées dans la bande sahélienne, sur les 23 régions que compte le Tchad. La malnutrition aigüe sévère (MAS) est à 3,9%, un taux supérieur au seuil d’urgence de 2% contre un taux de 2,6% en 2016.

Operation(s)/Espace(s) web: 
Organisation(s): 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Fonds des Nations Unies pour l'enfance
Government of Chad
Cluster(s)/Secteur(s): 
Date de publication initiale: 
14 déc 2017
Type de document: 
Communiqué de Presse
Thème(s): 
Crise Alimentaire/Nutritionnelle
Bureaux de coordination: 
N'Djaména
Catastrophe(s)/Urgence: 
Sahel Crisis: 2011-2017