Humanitarianresponse Logo

Mission conjointe d’évaluation rapide de la sécurité alimentaire des populations impactées par la baisse de la production agricole de la campagne 2016/2017 dans le département de la Tandjilé Est.

Sujet/Objectif: 

A la suite:
d’une interpellation des autorités de la région en l’occurrence le Gouverneur de la Tandjilé du 23 Janvier 2017, transmis au Ministre de la Production Agricole, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles, Président du Comité Directeur du CASAGC, un rapport intitulé « Rapport sur la situation des ménages sinistrés de la Région de la Tandjilé »,
 de la déclaration de 5 567 ménages menacés de « famine »
 du rapport de l’ONG World Vision ayant effectué une mission sur le terrain, en fin février 2017

Méthodologie: 

Consensus entre SISAAP avec ses partenaires (DPAS, FAO, le PAM WV, FEWS)
- Examen des rapports d’étude (Rapport WV et DNTA, HEA, lettre du gouverneur, Etude marché
- Elaboration des guides d’entretien
- Mission sur terrain pour permettre de valider les informations relatives à l’interpellation
- Entretiens avec les autorités(gouverneur, délégué Agriculture, chef secteur agriculture ….)
- Entretiens avec les ONGs présentes dans la zone (WV, Caritas BELACD)
- Entretiens auprès des chefs de cantons
- Organisation de focus groups au niveau village dans les trois cantons

Principales constatations: 

DISPONIBILITÉ ALIMENTAIRE
Au niveau régional, les résultats de l’analyse du CH ont montré une baisse de la production céréalière : 12% par rapport à celle de l’année dernière et de 15% par rapport à la moyenne de 5 dernières années.
Baisse du niveau de stocks commerçant par rapport à son niveau habituel dans la plupart des marchés du Département de la Tandjilé Est;
Au niveau canton, les ménages en situation de crises(canton Kabalye, Ninga et Derissia), épuisement des stocks des ménages dès le mois février
Stocks ONASA : 4 000 sacs de 50 Kg du riz dont 2 300 sacs (soit 115 tonnes) dans le Département de la Tandjilé-Est ;
Baisse de l’offre des céréales (riz, sorgho et mil) et des produits de rente (arachide, niébé et sésame) causé d’une part par de la baisse de la production agricole, mais surtout par la crise économique ;
Hausse de la demande de principales denrées alimentaires (riz, sorgho, mil pénicillaire) dans la dernière du mois d’avril ;
Hausse de l’offre du bétail (à bas prix),
Hausse des prix de céréales en avril 2017 par rapport à l’année dernière et la moyenne de 5 dernières années (graphique).

Rapport d'évaluation: 
Questionnaire d'évaluation: 
Available on Request
Données d'évaluation: 
Publicly Available
Contact(s): 
Elie Djimbarnodji
elie.djimbarnodji@fao.org
+23566759344 (Mobile)
Espace(s): 
Date(s) de l'évaluation: 
18 avr 2017 - 25 avr 2017
État de l'évaluation: 
Report completed
Unité de Mesure: 
Community
Méthode de collecte: 
Key Informant Interview
Type de population: 
Toutes les populations affectées
Agence(s) chef de file: 
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Programme Alimentaire Mondial
Government of Chad
Cluster Sécurité Alimentaire - Tchad
World Vision International
Lieux: 
Tandjilé Est
Thèmes: 
Crise Alimentaire/Nutritionnelle