Humanitarianresponse Logo

Evaluation des marchés et de la sécurité alimentaire au Tchad (9 - 20 janvier 2012)

Sujet/Objectif: 

Du 09 au 20 janvier 2012, une mission conjointe CILSS, FEWS NET, PAM, FAO, Gouvernement a séjourné au Tchad. Cette mission fait suite aux recommandations de la réunion du Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA), tenue en décembre 2011 à Praia (Cap Vert). Elle a été coordonnée par Mme Maty Ba Diao du CILSS/Centre régional AGRHYMET, Messieurs Yacoub Abdelwahib de Fews Net Tchad, Jean-Martin Bauer du PAM avec la participation de la FAO et des cadres de la Direction de la Production et de la statistique du Tchad.
L’objectif de la mission était d’évaluer la situation des marchés des produits agricoles notamment ceux des céréales et du bétail et d’analyser la situation alimentaire ainsi que les perspectives de leurs évolutions d’ici la période de soudure 2012.

Méthodologie: 

La mission de terrain a été conduite en quatre équipes. La liste des personnes impliquées ainsi que les marchés et localités visitées sont en annexe 1.
A l’issue des missions de terrain, une séance de restitution globale a eu lieu le 20 janvier sous la présidence du Secrétaire général du Ministère de l’agriculture et de l’irrigation et en présence du Directeur général de la production et de la Formation et du Directeur de la production et des statistiques agricoles. Mme Maty Ba Diao a été reçue par le Ministre de l’agriculture et de l’irrigation le samedi 21 janvier, en présence du Secrétaire permanent du CONACILSS et du Directeur de la production et des statistiques agricoles.

Principales constatations: 

La situation alimentaire est globalement bonne dans la zone soudanienne. Cependant, la mévente de sésame, d’arachide, de niébé et de tourteaux, si elle se poursuit, risque de dégrader la situation alimentaire des populations les plus vulnérables dans cette zone.
Dans la bande sahélienne, le niveau élevé des prix des denrées alimentaires et la baisse des revenus des populations dans les zones pastorales et agropastorales entrainent déjà une précarité alimentaire. En perspective, la situation alimentaire, déjà critique pour les populations les plus pauvres, va se détériorer si des mesures urgentes ne sont pas prises pour les aider. Dans cette zone, les ménages vulnérables ne pourront ni préserver leurs moyens de production, ni s’assurer d’une consommation alimentaire adéquate. Par ailleurs, les difficultés d’accès alimentaire en perspective ne feront qu’aggraver la situation nutritionnelle déjà précaire dans cette zone où les centres de santé pouvant assurer la prise en charge des enfants malnutris n’existent pas partout (exemple du département de Fitri dans le Batha). Lors de la dernière période de soudure, la prévalence de la malnutrition aiguë globale était déjà proche ou au-delà du seuil critique en particulier dans la bande sahélienne. Cette situation exige des réponses non seulement à court terme mais aussi à long terme pour remédier aux causes structurelles de l’insécurité alimentaire
et de la malnutrition.

Taille de l’échantillon : 
Rapport d'évaluation: 
Publicly Available
Questionnaire d'évaluation: 
Not Available
Données d'évaluation: 
Not Available
Espace(s): 
Date(s) de l'évaluation: 
09 jan 2012 - 20 jan 2012

Niveau de représentation

National
Fréquence: 
État de l'évaluation: 
Report completed
Unité de Mesure: 
Settlements
Households
Individuals
Méthode de collecte: 
Other
Type de population: 
Autres
Agence(s) chef de file: 
Famine Early Warning Systems Network
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel
Programme Alimentaire Mondial
Lieux: 
Chad
Autres lieux: