Humanitarianresponse Logo

RCA: OCHA - conseil coordination civilo-militaire de la semaine #01 - #09

Conseil #01 - ESCORTES ARMEES ?
Les escortes armées doivent demeurer des exceptions de dernier recours pour les humanitaires. Elle compromettent d’une manière ou d’une autre l’accès humanitaire car elles remettent en cause la réalité ou perception de neutralité, impartialité et d’indépendance opérationnelle des organisations humanitaires.

Conseil #01 - EVALUATIONS CONJOINTES ?
Les évaluations des besoins humanitaires doivent demeurer exclusivement humanitaires et indépendantes. Les Lignes directrices pour la coordination civilo-militaire entre acteurs humanitaires et la MINUSCA en RCA sont très claires sur le sujet : les évaluations conjointes sont déconseillées. Le mélange des genres est à éviter, même avec les composantes civiles de la Mission (droits de l’homme ou affaires civiles par exemple). Les objectifs d’évaluations humanitaires doivent s’en tenir à l’évaluation de besoins humanitaires, pas d’enquêter sur des exaction ou crimes de guerre (n’oubliez pas que la CPS se met en place et des dossiers sont en préparation) ou sur des analyses politiques ou sécuritaires.

Conseil #03 - PLANNIFICATIONS DES MOUVEMENTS ET DES DEPLACEMENTS
En RCA, de nombreuses routes sont considérées peu sûres et nécessitent au minimum deux véhicules aux normes MOSS avec deux personnes dans chacun. L’utilisation d’escortes armées doit se faire en dernier recourt comme mentionné dans notre précédent conseil de la semaine.

...

Operation(s)/Espace(s) web: 
Organisation(s): 
Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies
Date de publication initiale: 
03 sep 2020
Type de document: 
Règles et Orientation
Thème(s): 
Coordination Civile-Militaire
Bureaux de coordination: 
Bangui