Humanitarianresponse Logo

OCHA/Orientale - Rapport hebdomadaire au 29 avril 2014

Faits saillants

  • Ituri : La psychose gagne la population de Mambassa depuis la mort du chef du groupe armé, Morgan.
  • Les acteurs humanitaires évaluent la situation des populations dans les zones de déplacements.

Contexte général
La population civile de Mambasa, dans l’Ituri, continue de vivre dans la psychose à la suite du décès du chef rebelle Paul Sadala, alias Morgan. Les populations redoutent des représailles de la part des hommes de Morgan s’ils se réorganisent.
Dans le sud Irumu, des affrontements se poursuivent entre la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).
Les jeunes gens se refugient en brousse ou quittent le village par craintes des représailles des FARDC qui les soupçonnent d’intelligence avec l’ennemi. Des soupçons d’infiltrations des éléments de FRPI dans les sites des déplacés de Soke (43 km au sud de Bunia) sont également avancés.
Jusqu’ici, on ne parle que des actes de pillage et non de pertes en vies humaines. Cette situation perturbe les activités humanitaires planifiées dans la zone.

Operacione(s)/Espacio(s) web: 
Organización(es): 
Oficina de Coordinación de Asuntos Humanitarios de las Naciones Unidas
Fecha de publicación original: 
30 Abr 2014
Tipo de documento: 
Boletín humanitario
Ubicación(es): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Tema(s): 
Conflicto
Coordinación en el terreno
Asistencia humanitaria
Evaluación de las necesidades
Respuesta rápida a los movimientos de población
Estrategias provinciales
Centro de coordinación: 
Bunia