Humanitarianresponse Logo

Tchad : Rapport de l'enquête de sécurité des femmes et des filles menée dans la région du Lac dans les sites de Moundi, Kadoulou, Kiskawa et Salia - octobre 2016

Contexte

La région du Lac du Tchad, située le long de la rive est du lac Tchad, connaît une crise humanitaire de déplacement et de dévastation économique provoquée par les conflits. Depuis que le conflit de Boko Haram s'est répandu au-dessus de la frontière du Nigéria au début de 2015, quelque 79 000 réfugiés, rapatriés ont fui ou ont été déplacés dans la région du Lac Tchad, soit 40% de la population locale1 . Cette région a été le théâtre des exactions de la secte Nigériane Boko Haram depuis 2015. La situation sécuritaire s’est dégradée à la suite de l’intervention de l’armée tchadienne dans le cadre de la constitution d’une force régionale mixte pour traquer et anéantir les éléments de Boko Haram. Cette crise a poussé des milliers des habitants des iles de la région du Lac Tchad à fuir vers les sites se trouvant sur l’axe Liwa- Daboua. Les femmes et les enfants constituant la majorité de cette population (60% selon les statistiques de l’OIM) demeurent les plus nécessiteuses et en péril. Cependant la portée de l’assistance demeure inferieure aux besoins énormes de cette population.

Operacione(s)/Espacio(s) web: 
Organización(es): 
Comité Internacional de Rescate
Cluster(s)/Sector(es): 
Fecha de publicación original: 
31 Oct 2016
Tipo de documento: 
Reporte de evaluación
Ubicación(es): 
Lac
Tema(s): 
Violencia sexual basada en género
Centro de coordinación: 
N'Djaména
Desastre(s)/Emergencia(s): 
Lake Chad Basin Crisis – 2014-2021