Humanitarianresponse Logo

Lake Chad Basin Humanitarian Snapshot as of 19 July 2021 [EN/FR]

Across the Lake Chad Basin, 10.5 million people need humanitarian assistance. After 12 years of violence, basic social services and already limited natural resources are severely strained. 5.1 million people are struggling with food insecurity – the
worst increase in four years – and 400,000 children are severely malnourished. 2.8 million are internally displaced across the Lake Chad Basin, including 2 million in Nigeria alone. Violence continues to spread with 28 security incidents registered in
June 2021 alone and causing the killing of 96 people. Access constraints are posing additional challenges to deliver assistance. Since April, three consecutive attacks on Damasak town, in Mobbar Local Government Area (LGA), in Nigeria also
directly targeting the humanitarian community, have resulted in an unprecedented level of destruction, and put thousands of families in dire need. To adequately address the most acute humanitarian needs, response plans in the region require
US$2.51 billion. Yet, more than halfway through the year, only 19 per cent of the required funds have been received
 

 

Dans le Bassin du Lac Tchad, 10,5 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire. Après 12 ans de violence, les services sociaux de base et les ressources naturelles déjà limitées sont mis à rude épreuve. 5,1 millions de personnes sont
confrontées à insécurité alimentaire – la pire augmentation depuis quatre ans – et 400 000 enfants souffrent de malnutrition sévère. 2,8 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du Bassin du Lac Tchad, dont 2 millions au Nigéria
seulement. La violence continue de se propager avec 28 incidents sécuritaires enregistrés pour le seul mois Juin 2021 et causant la mort de 96 personnes. Les contraintes d'accès posent des défis supplémentaires pour l'acheminement de l'aide.
Depuis le mois d’avril, trois attaques consécutives contre la ville de Damasak, visant également directement la communauté humanitaire, ont entraîné un niveau de destruction sans précédent et mis des milliers de familles dans une situation
désespérée. Depuis le mois d’avril, trois attaques consécutives contre la ville de Damasak, dans la zone de gouvernement local de Mobbar, au Nigeria, ciblant également directement la communauté humanitaire, ont entraîné de la destruction sans
précédent et mis des milliers de familles dans une situation désespérée. Pour répondre de manière adéquate aux besoins humanitaires les plus aigus, les plans d'intervention dans la région nécessitent 2,51 milliards de dollars. Pourtant, après plus
de la moitié de l'année, seulement 19% des fonds nécessaires ont été reçus
 

 

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
23 Jul 2021
Map/Infographic Type: 
Humanitarian Snapshot
Coordination hub(s): 
Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre