Humanitarianresponse Logo

Résultats préliminaires - Enquête nutritionnelle anthropométrique

Subject/Objective: 
Évaluer la situation nutritionnelle des enfants âgés de 0 à 59 mois et des femmes en âge de procréer (15-49 ans) dans les régions de Diourbel, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Tambacounda, Thiès et de Saint Louis, afin de contribuer à une meilleure prise en charge des problématiques nutritionnelles.
Methodology: 
Anthropométrie: enquête transversale en grappe à 2 degrés, suivant la méthodologie SMART (Standardized Monitoring and Assessment of Relief and Transitions). L’échantillonnage comportait 32 à 44 grappes de 12 à 23 ménages chacune. Les données de population de chaque région ont été obtenues à partir de la base de sondage créée lors du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2002 (RGPH-2002) et actualisée jusqu’à fin 2010 par l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD). Un total de 3 778 310 individus vivent au sein de ces 8 régions, dont 1 106 347 sont âgés de moins de cinq ans.
Key findings: 
Prévalence de malnutrition chez les enfants - Taux de malnutrition aiguë globale (MAG) et sévère (MAS) chez les enfants âgés de 6 à 59 mois en Z-scores et/ou présence d’oedèmes bilatéraux sous les standards OMS2, avec un intervalle de confiance (IC) de 95 %. Aucun cas de kwashiorkor n’a été détecté sur l’ensemble de ces régions. Parmi les 8 régions enquêtées et après exclusion des flags SMART, les résultats ont montrés que la prévalence de malnutrition aiguë globale oscille de 6,1% pour Tambacounda à 14,1% pour Matam. Bien qu’elles soient toutes en-dessous du seuil d’alerte des 15% fixé par l’OMS, il est à noter que la limite supérieure de l’intervalle de confiance au sein de la région de Matam est de 16,2%, donc au–dessus du seuil d’alerte. Considérant toujours la limite supérieure de cet intervalle de confiance, les prévalences de MAG pour les régions de Diourbel, Kolda, Louga, Saint-Louis et Thiès peuvent être jugée quant à elle préoccupantes (La MAS varie de 0,4% pour Kolda à 2,0% dans la région de Matam. Toutefois, la limite supérieure des intervalles de confiances dans les régions de Diourbel, Kédougou, Thiès et Matam est au-dessus de 2,0% de MAS. entre 10% et 14,9%). - Taux de malnutrition chronique globale et sévère chez les enfants âgés de 0 à 59 mois en Z-scores sous les standards OMS, avec un intervalle de confiance (IC) de 95 %. La malnutrition chronique globale au sein des 8 régions enquêtées (après exclusion des flags SMART) oscille entre 15,2% et 29,5% chez les enfants de moins de cinq ans. L’ensemble de ces résultats se trouvent en dessous du seuil d’alerte des 40% fixé par l’OMS. Toutefois pour les régions de Kédougou et Kolda, la limite supérieure de l’intervalle de confiance atteint des niveaux inquiétant (entre 30,0% et 39,9%). - Prévalence de l’Insuffisance Pondérale globale et sévère chez les enfants de 0 à 59 mois en Z-scores sous les standards OMS et après exclusion des flags SMART, avec un intervalle de confiance (IC) de 95 %....
Sample size: 
Assessment Report: 
Publicly Available
Assessment Questionnaire: 
Not Available
Assessment Data: 
Not Available
Webspace(s): 
Assessment Date(s): 
02 Nov 2011 to 22 Dec 2011

Level of Representation

Other
Frequency: 
Status: 
Draft / Preliminary Results
Unit(s) of Measurement: 
Households
Collection Method(s): 
Baseline data analysis
Population Type(s): 
Children under 5
Women
Leading/Coordinating Organization(s): 
Government of Senegal - Ministère de la Santé, de la Prévention et de l'Hygiène
Participating Organization(s): 
United Nations Children's Fund
Location(s): 
Senegal
Other location: 
Diourbel, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Tambacounda, Thiès, Saint-Louis