Humanitarianresponse Logo

RRM - Evaluation multisectorielle rapide Zone évaluée : Djenné

Subject/Objective: 
INTRODUCTION Le cercle de Djenné est en tampon entre la région de Mopti et la région de Ségou. Situé à 135 Km au Sud-ouest de Mopti, et dans le delta central du fleuve Niger, Le cercle de Djenné couvre une superficie de 4.561 Km². Il compte 208 413 habitants (hommes : 102 740 et femmes : 105 673) selon le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2009) avec une densité d’environ 49 habitants au km².Cette population est très inégalement répartie et près de 51 % est féminine et à majorité jeune. Les ethnies dominantes de la population sont les Bambaras, les Peulhs, les Bozo, les Somono, les Songhoï, les Rimaïbé, les Marka, les Dogons et les Bobo vivant essentiellement d’agriculture, d’élevage et de pêche. Le cercle est limité par les cercles de Mopti et Tenenkou au Nord, à l’Est par les cercles de Bandiagara et Tominian, au sud par le cercle de San et à l’ouest par les cercles de Macina et Tenenkou. Le cercle de Djenné est reconnu par son tourisme avec la ville religieuse, Djenné reste toujours célèbre par son architecture traditionnelle à savoir : - La grande Mosquée de Djenné, véritable symbole de l’architecture de terre est le plus grand monument en banco dans le monde ; - Le Djenné-Djeno, l’un des 30 sites archéologiques les plus importants au monde ; - La tombe de Tapama Djenepo, l’histoire de cette jeune fille bozo qui a été emmurée vivante lors de la fondation de la ville afin de lui assurer une plus grande prospérité, remonte à l’an 822 correspondant au deuxième siècle de l’hégire ; - Le puits de Nana Wangara, localisé dans la maison de la princesse, ce puit date de l’époque marocaine. Il était le baromètre du commerce fluvial marocain. Ayant pour gardienne Mami Wata le génie de l’eau, ce puits possède des pouvoirs thérapeutiques ; - La maison de René Caillé ; - Le marché hebdomadaire du lundi ; l’un des plus beaux marchés du Mali vaut le voyage à lui seul ; - Le cimetière colonial situé à l’Est de la ville. Le cercle de Djenné compte 12 communes rurales : Djenné ; Dandougou Fakala ; Dérary ; Fakala ; Femaye ; Kewa ; Madiama, Néma Badenyakafo, Niansanari ; Ouro Ali ; Pondori et Togué Mourari.
Methodology: 
Cette mission avait pour but principal de faire une évaluation rapide de la situation humanitaire de l’ensemble des villages affectées par le mouvement de population. L’objet de la mission était de : - Identifier les populations affectées. - Evaluer les besoins prioritaires des populations déplacées et des familles d’accueil ; - Analyser la situation sécuritaire, les risques de protection et l’accessibilité des populations affectées ; - Cibler les ménages affectés La méthodologie utilisée fut la suivante : - Entretiens avec les autorités administratives et locales dans le cercle de Djenné pour apprécier le contexte afin de permettre de mieux s’imprégner de la crise. - Identifier les sites des déplacés avec le développement social et autres personnes ressources. - Organiser des Focus group pour l’analyse du contexte humanitaire, de protection et de sécurité. - Organiser une enquête ménage auprès des déplacés pour déterminer la vulnérabilité sectorielle des ménages.
Key findings: 
Veuillez consulter le rapport
Assessment Report: 
Publicly Available
Assessment Questionnaire: 
Not Available
Assessment Data: 
Not Available
Webspace(s): 
Assessment Date(s): 
12 Jul 2018 to 18 Jul 2018
Status: 
Report completed
Population Type(s): 
All affected population
Leading/Coordinating Organization(s): 
DanChurchAid
Participating Organization(s): 
Norwegian Refugee Council
Action against Hunger
United Nations Population Fund
European Union Civil Protection Team
United Nations Children's Fund
Solidarites International
International Rescue Committee
Location(s): 
Djenne
Theme(s): 
Inter-Cluster Coordination