Humanitarianresponse Logo

HAITI : Ouragan Matthew Bilan de sept mois de réponse à l’ouragan Matthew (Octobre 2016-Avril 2017)

 

Haïti est un pays fragile régulièrement affecté par des catastrophes naturelles dont l’impact est exacerbé par leur fréquence, la dégradation de l’environnement et la vulnérabilité économique et sociale d’une grande partie de la population[1]. La plupart des Haïtiens (98 %) sont exposés à deux ou plusieurs types de catastrophe naturelle. Ces dernières années, le pays a été affecté par le tremblement de terre dévastateur de 2010 et une sécheresse depuis 2015 dans les départements des Nippes, de l’Artibonite et du Nord-ouest. À ces catastrophes naturelles s’ajoute l’épidémie de choléra déclenchée en 2010. C’est dans ce contexte que l’ouragan Matthew, de Catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson[2], a violemment frappé le sud-ouest d’Haïti dans la nuit du 3 au 4 octobre 2016. Il a été le premier ouragan de Catégorie 4 à frapper Haïti depuis l’ouragan Cleo en 1964[3]. Avec des vents soutenus maximums estimés à environ 235 km/h (146 mph) et de fortes pluies dans le sud-ouest, le sud-est et le nord-est du pays, il a provoqué la plus grande crise humanitaire depuis le tremblement de terre de 2010 alors que la population était déjà affectée par des flambées de choléra, l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

Les autorités ont établi le nombre de morts à 546, à 128 celui des disparus et 439 celui des blessés. Les départements les plus touchés ont été la Grand’Anse, le Sud, le Sud-Est et les Nippes. La Grand’Anse et le Sud ont enregistré le plus de dégâts humains et matériels. L’ouragan est passé pendant la deuxième récolte principale et dans ces deux départements, les récoltes ont été presqu’entièrement détruites. Les réseaux de communication et routier ont également été fort affectés.

Sur les 2.1 millions de personnes affectées par l’ouragan, les acteurs humanitaires ont estimé qu’environ 1.4 million d’entre elles avaient besoin d’assistance humanitaire, dont 750 000 d’une assistance alimentaire urgente[1].

Pendant les sept mois suivant l'ouragan, les partenaires humanitaires ont réussi à atteindre plus d’un million de personnes grâce à des distributions de nourriture et de biens non alimentaires, des services d'eau et d'assainissement, la réhabilitation des écoles et des structures sanitaires, entre autres.

 

[1] 2016 Haiti Flash Appeal - http://reliefweb.int/report/haiti/haiti-flash-appeal-october-2016

 

Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
23 May 2017
Document type: 
Progress Report
Location(s): 
Haiti
Theme(s): 
Field coordination
Coordination hub(s): 
Port-au-Prince Office
Disaster(s)/Emergency: 
Hurricane Matthew - Sep 2016