Humanitarianresponse Logo

Haïti : IPC Analyse de l’insécurité alimentaire aigue, décembre 2018

• Quelle Sévérité, combien et Quand: Selon l’analyse IPC conduite en Octobre et Décembre 2018 au niveau national, 6% de la population analysée (386,365 personnes) est en IPC phase 4 (urgence) et 27% (1,872,616 personnes) est en IPC phase 3 (crise), représentant approximativement 33% de la population analysée. Cette situation se traduit principalement par la mise en place, par les ménages se trouvant en phase 3 et 4, de stratégies érosives de leurs moyens d’existence mais aussi par une diminution de la fréquence et de la diversité alimentaire.

• Qui et Où: À l’exception de la zone côtière du département du Sud (Sud HT07), du bas Nord-Ouest (Nord Ouest HT01) et de la zone rizicole de l’Artibonite (Artibonite, HT04) classées en phase de stress (PH2), la majorité des zones analysées (18 sur 21) sont en de crise (PH3). Les zones présentant les plus forts pourcentages de personne en situation d’urgence sont les deux zones de la Grand’Anse (HT07 et HT08), les zones HT01 et HT03 de l’Artibonite et l’Ile de la Gonâve (Ouest HT01) soit 10% de la population totale classifié en PH4. Parmi les zones en phase de crise (PH3), les zones du Centre (HT03), du Nord (HT02,HT03) et de l’Ouest HT07 sont celles qui comptent le plus de personnes en besoin d’assistance d’urgence (PH3 et PH4). Concernant la situation nutritionnelle, les zones du Nord-Ouest et de l’Ile de la Gonâve présentent des taux de Malnutrition Aigue globale dépassant les 15%.

• Pourquoi: Le phénomène El Nino a engendré une sécheresse dans de nombreuses parties du pays qui a affecté la production des principales cultures (céréales et haricot) entrainant une baisse de production. D’autres zones ont également connu de mauvaises performance des campagnes de printemps et d’été en raison principalement de la mauvaise distribution des pluies. Ceci, combiné à la hausse des prix des denrées de base (+ 9%/an ) et une inflation de 14.1% en glissement annuel a largement affecté le pouvoir d’achat des ménages et leur capacité à accéder à la nourriture, spécialement pour les ménages les plus pauvres.

• Perspectives sur la période projetée (Mars à Mai 2019) : Les prévisions météorologiques indiquent la probabilité du maintient du phénomène El Niño au cours du premier trimestre de l’année 2019. De plus, la persistance de l’inflation et de la dépréciation de la gourde ainsi que la période de soudure sont autant d’éléments qui postulent en faveur d’une dégradation de la situation. Toute fois, cela ne changera pas pour autant la phase de classification de l’ensemble des zones, à l’exception du Sud HT07 et du Nord Ouest HT01 qui passeront de la phase de stress (PH2) à la phase de crise (PH3). Ce faisant, l’effectif de population en phase de crise (PH3) et d’urgence (PH4) devrait donc passer à 38% de la population analysée (2,625,290 personnes).

Webspace(s): 
Organization(s): 
Government of Haiti - Coordination Nationale de la Securite Alimentaire
Cluster(s)/Sector(s): 
Original Publication Date: 
27 Dec 2018
Document type: 
Analysis Report
Location(s): 
Haiti
Theme(s): 
Integrated Food Security Phase Classification (IPC)
Humanitarian Assistance
Field coordination
Disaster(s)/Emergency: 
Hurricane Matthew - Sep 2016
Caribbean: Drought - 2015-2017