Humanitarianresponse Logo

Présentation

Sensibilisation des communautés aux risques liés aux mines et aux REG en RDC (Copyright : Sean Sutton/MAG)

Le groupe de travail de lutte anti-mines (GT-LAM) basé à Kinshasa est responsable de la coordination de la réponse nationale de la lutte anti-mines (LAM).

Dans le but d’assurer une réponse cohérente et efficace aux problèmes de protection posés par les mines, les restes explosifs de guerre et les armes légères et de petit calibre (ALPC) en RDC, le GT-LAM initie régulièrement des activités de coordination en lien avec les cinq piliers de la LAM à savoir le nettoyage des zones contaminées par des mines et des restes explosifs de guerre (REG), l’éducation aux risques, la destruction des stocks, l’assistance aux victimes et le plaidoyer.

Ces activités mettent à contribution les autorités gouvernementales, les agences des Nations Unies ainsi que les organisations non gouvernementales (nationales et internationales) et requièrent très souvent, la collaboration du Groupe de Travail pour la Protection de l'Enfance (GPTE) et du Cluster Éducation dans le domaine de l'Éducation aux Risques des Mines/Restes Explosifs auprès des enfants.

Le leadership du GT-LAM est actuellement assuré par le Centre Congolais de Lutte Antimines (CCLAM) avec l'appui du Service de Lutte Antimines des Nations Unies (UNMAS), avec comme co-lead, une ONG Nationale basée à Goma, Synergie pour La Lutte Antimines (SYLAM).

Contacts

Fadwa Benmnarek
Senior Program Manager, UNMAS, Goma
Email : benmbarek@un.org

Aurelie Fabry
Programme Officer, UNMAS, Goma
Email : fabry@un.org