Humanitarianresponse Logo

OCHA/Sud-Kivu : Rapport hebdomadaire du 30 avril 2014

 Faits saillants

  • Environ 5 000 personnes fuient l'insécurité dans les Hauts Plateaux du Territoire d'Uvira
  • Amélioration de la situation sécuritaire et début de retour des déplacés de Misisi
  • Distributions de vivres à 17 000 personnes déplacées dans Mwenga

Contexte général

Mouvements de population
Selon des sources locales, environ 5 000 personnes ont fui l'insécurité liée aux affrontements entre les Forces Armées de la RDC (FARDC) et un groupe armé, autour des localités de Kasheke, Kaholwa et Kihanda dans les Hauts Plateaux, Territoire d'Uvira, depuis le mercredi 23 avril. Ces populations se seraient déplacées vers les localités de Kagogo et Kasenya et hésiteraient encore à rentrer par crainte d'éventuelles opérations militaires dans la zone. Dans la foulée des affrontements, elles auraient également été victimes de pillages par les FARDC.

Selon des informations locales, au moins 70% des  22 000 personnes déplacées de Mulungu, Territoire de Shabunda, seraient rentrées chez elles suite à l'accalmie liée notamment au redéploiement de l'armée dans la zone depuis 3 semaines. Parmi les personnes toujours déplacées figurent celles dont les maisons avaient été brûlées au cours des affrontements et qui vivent cachées dans la forêt dans des conditions extrêmement précaires. Cependant, la sécurisation effective et continue de la zone pourrait favoriser leur retour. La situation sécuritaire reste encore trop volatile pour envisager une évaluation des besoins par les partenaires humanitaires.

Selon des sources officielles, au moins 30% des déplacés de Misisi, localité située au sud du Territoire de Fizi, seraient rentrés suite à l'amélioration des conditions sécuritaires. Ces personnes avaient fui la localité de Misisi et ses environs le 9 avril suite aux affrontements entre les FARDC et les Mayi-Mayi Yakutumba et s'étaient réfugiées vers Lulimba, Lubondja, Fizi Centre, Kalonda-Kibuyu (Maniema) et Mapanda. Les populations qui se trouvent encore dans les sites spontanés de déplacement font état de besoins humanitaires, notamment dans le domaine de l'eau, hygiène et assainissement. Il est cependant probable que d'importants mouvements de retour soient rapidement observés en raison de la reprise des activités économiques dans la zone.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
30 Apr 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Sud-Kivu
Theme(s): 
Other
Conflict
Coordination hub(s): 
Bukavu