Humanitarianresponse Logo

OCHA/Sud-Kivu : Rapport hebdomadaire du 28 janvier 2015

Faits saillants

  • La protection des civils particulièrement affectée dans le Territoire de Shabunda
  • Plus de 4 000 familles déplacées et retournées ont besoin d’assistance dans les territoires de Walungu et Shabunda

Contexte général
Malgré les différentes redditions des Raïya Mutomboki aux Forces Armées de la RDC (FARDC) et les opérations militaires de ces dernières contre ce groupe armé lors du dernier trimestre 2014, la situation de protection des civils ne s’améliore pas dans le Territoire de Shabunda, particulièrement dans sa région nord. Les différentes incursions des Raïya Mutomboki sur l’axe Mpwe-Kiseku-Tchombi-Byangama et l’insécurité qui en résulte ont poussé 26 écoles primaires (EP) à fermer leurs portes depuis novembre, privant près de 5 000 élèves de scolarisation. La même situation concerne neuf autres écoles de l’axe Lolo-Nduma, affectant plus de 1 800 élèves depuis décembre. Toutes ces écoles n’ont toujours pas rouvert. C’est dans ce contexte également que les centres de santé de Lolo, Nduma et Nyambembe dans la Zone de santé de Lulingu ont été pillés par les Raïya Mutomboki, mettant à risque les soins de santé de plus de 21 400 personnes. 41% des 111 645 personnes déplacées en 2014 et qui se trouvaient encore en situation de déplacement au 31 décembre sont enregistrées dans Shabunda, territoire le plus affecté par les déplacements suite à l’insécurité.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
29 Jan 2015
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Sud-Kivu
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Conflict
Field coordination
Humanitarian Access
Internally Displaced People (IDPs)
Food/Nutrition Crisis
Natural Disasters
Coordination hub(s): 
Bukavu
Shabunda
Uvira