Humanitarianresponse Logo

OCHA/Sud-Kivu : Rapport hebdomadaire du 28 août 2014

Faits saillants

  • Plus de 3 700 personnes ont fui Penekusu en Territoire de Shabunda
  • Shabunda : 2 034 familles retournées de Mulungu reçoivent des articles ménagers essentiels

Contexte général
Plus de 3 700 personnes se seraient déplacées de Penekusu, en Territoire de Shabunda, vers Kama, dans la province du Maniema depuis le 19 août. Plusieurs milliers auraient fui vers Lusenge et Kalole en Territoire de Shabunda ainsi que dans les mangene, abris de fortune dans la forêt. Ces personnes se sont déplacées suite aux affrontements qui ont opposé l'armée congolaise (FARDC) à une faction des miliciens Raïya Mutomboki (RM) à Penekusu entre les 19 et 24 août. Après une période d’occupation par les miliciens RM, la localité de Penekusu est actuellement sécurisée par la présence de l'armée congolaise. Cependant, les populations déplacées et celles des localités environnantes vivent toujours dans la psychose en raison des exactions commises lors des affrontements et craignent d'éventuelles incursions ou représailles des acteurs armés dans la zone. Certaines familles déplacées sont hébergées dans des familles d'accueil tandis que d'autres se cachent dans la forêt. En marge des affrontements, certains civils auraient été victimes de pillages, d'extorsions et de travaux forcés pour transporter des biens pillés et certains auraient également été blessés. A ce jour, la situation sécuritaire n’est pas suffisamment stable pour permettre une mission d’évaluation humanitaire. La sécurisation effective et continue de la zone pourrait entraîner un retour rapide des déplacés.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
28 Aug 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Sud-Kivu
Theme(s): 
Humanitarian Assistance
Internally Displaced People (IDPs)
Rapid Response to Population Movements
Provincial Strategies
Conflict
Coordination hub(s): 
Bukavu
Shabunda
Uvira