Humanitarianresponse Logo

OCHA/Sud-Kivu : Rapport hebdomadaire du 26 novembre 2014

Faits saillants

  • Les habitants de Lulingu ne cessent de se déplacer face à l’activisme des groupes armés, l’accès humanitaire dans la zone est très limité
  • Construction de 1 000 latrines familiales au sud de Fizi pour lutter contre le choléra.

Contexte général
90% des habitants de la localité de Lulingu au nord de Shabunda, environ 15 000 personnes, a fui deux fois dans la forêt depuis le 16 novembre suite aux tensions et affrontements entre deux factions de la milice Raïya Mutomboki. Dans la même zone, environ 4 500 personnes habitant la localité de Lolo ont également trouvé refuge dans la forêt le 25 novembre suite aux affrontements entre les factions de ce groupe armé. Dans la foulée, l’armée congolaise  (FARDC) a lancé un assaut le même jour sur la localité de Tchonka pour reprendre le contrôle de l’aérodrome anciennement sous occupation des Raïya Mutomboki, causant à nouveau le déplacement vers la forêt d’environ 18 000 habitants de Tchonka et de Lulingu. Depuis une dizaine de jours suite à cette insécurité, les humanitaires ne parviennent plus à accéder à cette zone, mettant particulièrement à mal les interventions de deux ONG qui œuvrent dans les domaines de la logistique, eau, hygiène et assainissement, santé et nutrition au profit de plus de 74 000 personnes vulnérables de la région de Lulingu, une des zones de besoins humanitaires prioritaires au Sud-Kivu.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
27 Nov 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Sud-Kivu
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Disaster Risk Reduction
Field coordination
Humanitarian Assistance
Epidemic
Conflict
Coordination hub(s): 
Bukavu
Shabunda
Uvira