Humanitarianresponse Logo

OCHA/RDC - Bulletin humanitaire Numéro 5 | Juin 2014

FAITS SAILLANTS

  • Nord-Kivu : Plus de 33 000 personnes déplacées en juin.
  • Katanga : Les déplacements continuent avec l’expansion de la zone d’insécurité.
  • Maniema : Plus de 85 000 personnes retournées en six mois, mais d’autres déplacés arrivent du Sud-Kivu.
  • Le sud du Territoire d’Irumu, nouvel épicentre des déplacements en Province Orientale.
  • Plus de la moitié des zones de santé de Kinshasa touchée par la rougeole.

Plus de 2 millions de personnes toujours déplacées
Les déplacements forcés de populations, induits par les violences armées, sont la partie visible du « iceberg » qu’est la crise de protection à laquelle des centaines de milliers de civils continuent d’être confrontées dans les cinq provinces de l’est de la République Démocratique du Congo (RDC) : le Katanga, le Maniema, le Nord-Kivu, la Province Orientale et le Sud-Kivu.
Fin juin 2014, selon les différentes Commissions mouvements de population (CMP), ils étaient encore environ de 2,5 millions de personnes contraintes de vivre loin de leur village d’origine, les uns ont fui l’insécurité dans leur communauté depuis 2009, les autres se sont déplacés plusieurs fois au cours de la même période à la recherche d’une oasis de paix.
Certes, le nombre de personnes déplacées internes (PDI) a connu globalement une légère diminution d’environ 3% par rapport à la situation à la fin du premier trimestre (2,6 millions), mais il reste que les mouvements de retour des PDI sont encore moins importants faute des garanties de protection dans les zones d’origine de déplacés.

Par ailleurs, bien que certains estiment que la RDC ne compte plus actuellement de « grands » groupes armés suffisamment structurés et médiatisés avec des agendas politiques assez clairs, le pays regorge encore de nombreux seigneurs de guerre. Certains de ces groupes armés –  impliqués dans l’exploitation illégale des ressources - commettent de nombreuses atrocités à l’encontre des populations civiles en profitant de la faiblesse de l’autorité de l’Etat dans leur zone de prédilection, particulièrement les zones rurales les plus éloignées.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
23 Jul 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Kinshasa
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Field coordination
Humanitarian Assistance
Provincial Strategies
Conflict
Coordination hub(s): 
Kinshasa