Humanitarianresponse Logo

OCHA/Orientale - Rapport hebdomadaire au 29 avril 2014

Faits saillants

  • Ituri : La psychose gagne la population de Mambassa depuis la mort du chef du groupe armé, Morgan.
  • Les acteurs humanitaires évaluent la situation des populations dans les zones de déplacements.

Contexte général
La population civile de Mambasa, dans l’Ituri, continue de vivre dans la psychose à la suite du décès du chef rebelle Paul Sadala, alias Morgan. Les populations redoutent des représailles de la part des hommes de Morgan s’ils se réorganisent.
Dans le sud Irumu, des affrontements se poursuivent entre la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).
Les jeunes gens se refugient en brousse ou quittent le village par craintes des représailles des FARDC qui les soupçonnent d’intelligence avec l’ennemi. Des soupçons d’infiltrations des éléments de FRPI dans les sites des déplacés de Soke (43 km au sud de Bunia) sont également avancés.
Jusqu’ici, on ne parle que des actes de pillage et non de pertes en vies humaines. Cette situation perturbe les activités humanitaires planifiées dans la zone.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
30 Apr 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Theme(s): 
Conflict
Field coordination
Humanitarian Assistance
Needs Assessment
Rapid Response to Population Movements
Provincial Strategies
Coordination hub(s): 
Bunia