Humanitarianresponse Logo

OCHA/Orientale - Rapport hebdomadaire au 25 juin 2014

Faits saillants

  • Sud Irumu : Découverte de deux nouveaux sites de déplacés abritant près de 9 000 personnes.
  • Enlèvement des civils par un groupe armé non encore identifié dans le Territoire d’Aru.

Contexte général
Dans le nord de l’Ituri, en Territoire d’Aru, des miliciens inconnus ont enlevé 15 personnes à Agoroba (20 km nord ouest d’Ingbokolo), le 20 juin dernier. Cette situation a créé une psychose au sein des populations, qui se seraient déplacées vers des localités environnantes. Ce nouvel activisme armé risque d’estomper un important élan de retour des populations observé récemment à Ingbokolo. Pour rappel, l’insécurité causée par un groupe d’hommes armés au début de 2013 avait contraint plusieurs milliers de civils à trouver refuge au Soudan du sud et à se déplacer à l’intérieur d’Aru.

Mouvements de population
Deux nouveaux sites de déplacés, existants depuis le mois de mai dernier, ont été découverts par une mission de protection - MONUSCO, Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et OCHA - la semaine dernière  à Aveba. Près de 9 000 personnes vivent dans ces sites et n’auraient évidemment pas reçu d’aide humanitaire - articles ménagers essentiels (AME) et abris, eau, hygiène et assainissement, éducation, santé et nourriture -  depuis lors. Selon le comité local, les PDI n’auraient  aucune intention de retour tant que la situation sécuritaire ne serait pas garantie dans leur zone d’origine.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
26 Jun 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Theme(s): 
Humanitarian Access
Humanitarian Assistance
Internally Displaced People (IDPs)
Safety & Security
Rapid Response to Population Movements
Provincial Strategies
Conflict
Coordination hub(s): 
Bunia