Humanitarianresponse Logo

OCHA/Orientale - Rapport hebdomadaire au 11 novembre 2014

Faits saillants

  • District de la Tshopo : Environ 10 000 personnes affectées par des inondations à Banalia et Basoko.
  • Environ 4 000 nouveaux déplacés fuyant les exactions de présumés éléments d'ADF au Nord-Kivu seraient arrivés dans le Sud Irumu.  

Contexte général
La protection des populations civiles au sud du Territoire d’Irumu (District de l’Ituri) continue de préoccuper la communauté humanitaire. Malgré le calme précaire à la suite de l’observation d’un cessez-le-feu entre l’armée congolaise (FARDC) et les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) depuis début novembre, des incursions ponctuées d’embuscades, pillages, enlèvements, tueries et de viols continuent d’être perpétrées par des présumés éléments de la FRPI.
Entre le 31 octobre et le 08 novembre, ces incursions ont été rapportées sur le tronçon Tsanda – Karachi, notamment dans les localités de Mandimbe, Monvu et Kakado situées à une cinquantaine de kilomètres au sud de la ville de Bunia.. Ces attaques violentes à la machette, avec incendie des maisons, exposent des civils à de sérieux risques de protection physique. D’où des mouvements forcés de la population pour se protéger. Selon la Commission provinciale mouvements de population (CMP), environ 14 895 personnes avaient fui leur village en Ituri, au cours du 3ième trimestre de cette année, suite principalement à l’activisme des présumés éléments de la FRPI. Au 31 septembre 2014, environ 467 000 personnes étaient déplacées internes en Province Orientale dont plus de 66% en Ituri.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
11 Nov 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Tshopo
Bas-Uele
Haut-Uele
Ituri
Theme(s): 
Field coordination
Humanitarian Assistance
Internally Displaced People (IDPs)
Conflict
Natural Disasters
Coordination hub(s): 
Bunia