Humanitarianresponse Logo

OCHA/Orientale - Rapport hebdomadaire au 10 septembre 2014

Faits saillants

  • Plus de 790 000 moustiquaires à distribuer pour lutter contre le paludisme dans le Haut-Uele.
  • L’éventualité de la reprise des hostilités pourrait affecter plus de 30 000 élèves dans l’Irumu.

Contexte général
Les populations du sud du Territoire d’Irumu (District de l’Ituri) demeurent en proie aux exactions  des éléments  du groupe armé de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI). Entre le mois d’août et le 3 septembre, 20 personnes ont été  enlevées, quatre portées disparues, 15 femmes et mineures violées et huit civils tués ainsi que plus d’une trentaine des cases incendiées. Ce phénomène d’enlèvement des civils inquiète les observateurs du contexte sécuritaire de l’Ituri car cela n’a jamais fait partie du mode opératoire de FRPI. Nombreux estiment que la FRPI se serait alliée avec le mouvement armé Allied Democratic Forces (ADF) qui est bien connu dans cette pratique.
La communauté humanitaire est préoccupée par une éventuelle reprise des opérations militaires contre les miliciens dans le sud Irumu les jours à venir. Une situation qui causerait de nouvelles vagues de déplacement des populations, la réduction de l’espace humanitaire et des actes des représailles sur la communauté humanitaire (agences et ONG). De plus, ces actions militaires pourraient entraver la reprise des activités scolaires et affecter ainsi plus de 30 000 élèves de la zone. Les acteurs humanitaires ne cessent de plaider auprès des autorités et de la MONUSCO pour la sécurisation et la protection des civils.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
09 Sep 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Congo, Democratic Republic of the
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Public Information and Advocacy
Conflict
Coordination hub(s): 
Beni
Bunia