Humanitarianresponse Logo

OCHA/Maniema : Rapport hebdomadaire du 26 mai 2015

Faits saillants

  • Plus de 21 000 ménages menacés d’insécurité alimentaire suite aux maladies des cultures dans le Territoire de Kibombo. 
  • Des soins de santé gratuits pour plus de 32 000 personnes vulnérables dans la Zone de santé de Kabambare.

Aperçu de la situation
Environ 35 000 hectares des cultures (riz, manioc et bananiers) ont été affectés par des mouches parasites ou autres maladies des plantes dans le Territoire de Kibombo, menaçant la sécurité
alimentaire de plus de 21 000 ménages.
Selon la dernière mission d’évaluation intercluster dans ce territoire, les productions du manioc, du riz et de la banane ont baissé respectivement de 62%, 73% et 91%, privant la population d’une consommation conséquente de ces trois produits de consommation de base. Le stock de nourriture actuellement disponible à Kibombo et Tunda ne pourra tenir, selon les experts, qu’environ quatre mois. La plupart des ménages enquêtés ont un score de consommation alimentaire pauvre et limité. Ils recourent aux stratégies de survie dont la consommation des repas moins coûteux et non préférés et la réduction de la quantité et de la qualité de repas journaliers.
En l’espace d’une année, le nombre d’admission des enfants malnutris dans les zones de santé de Kibombo et de Tunda s’est multiplié par huit, soit 67 cas entre janvier et mars 2014 contre 538 cas pendant la même période cette année.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
27 May 2015
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Maniema
Theme(s): 
Public Information and Advocacy
Epidemic
Food/Nutrition Crisis