Humanitarianresponse Logo

OCHA/Maniema : Rapport hebdomadaire du 18 août 2015

Faits saillants

  • Plus de 6 500 personnes en provenance du Territoire de Shabunda au Sud-Kivu sont arrivées vers le territoire de Pangi entre janvier et juin 2015. 
  • Près de 2 500 cartons d’intrants nutritionnels destinés aux zones de santé de la Province du Maniema perdus dans le naufrage d’un bateau sur le fleuve. 
  • Environ 103 000 enfants de 6 mois à 14 ans ont bénéficié d’une vaccination contre la rougeole dans la zone de santé de Kasongo.

Aperçu de la situation
Selon des sources concordantes, plus de 6 800 personnes dont près de 2 000 enfants de moins de cinq ans sont arrivées entre janvier et juillet dans le Territoire de Pangi au Maniema suite aux affrontements entre forces et groupes armés dans le Territoire de Shabunda au Sud-Kivu. Ces déplacés affirment avoir passé plusieurs semaines dans les forêts autour de leurs villages avant de se rendre, suite à la persistance de l’insécurité, dans des familles d’accueil aux villages de Moza, Kintolo, Kibila, Bin-Antoine, Bipombi, Makunju, Misoke, Mukuku, et Musala dans le Nord Ulindi ; Lubile, Lutala et Mandanda sur l’axe Lubile - Pangi. Ils viennent pour la plupart des localités de Lulingu, Lugungu, Tchampundu, Mapimo et environs dans le Territoire de Shabunda et sont sans assistance.
Le Territoire de Pangi compte aussi plus de 5 000 ménages déplacés entre 2012 et 2013. Ceux-ci souhaitent une intégration dans la cité de Kakutya et la ville de Kalima, selon les autorités locales. Ces ménages ont besoin d’un accès à la terre, d’une assistance en kit de réintégration (abri et articles ménagers essentiels) ainsi qu’en intrants agricoles et d’un appui pour des activités génératrices de revenus.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
21 Aug 2015
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Maniema
Theme(s): 
Public Information and Advocacy
Epidemic
Conflict
Food/Nutrition Crisis