Humanitarianresponse Logo

OCHA/Maniema: Note d'informations humanitaires du 03 novembre 2015

Faits saillants

  • Plus de 1 600 personnes ont fui les conflits intercommunautaires dans la cité de Lubutu. 
  • L’épidémie de choléra recule dans les zones de santé de Kindu, Alunguli et Kailo.

Aperçu de la situation
Plus de 1 600 personnes ont fui le Territoire de Lubutu en direction de Kisangani à la suite des conflits intercommunautaires. Trois personnes ont trouvé la mort lors des conflits, 60 maisons ont été incendiées et 10 étangs piscicoles détruits, selon des sources concordantes.
Depuis le 21 octobre, une communauté locale a lancé la chasse aux non originaires du Territoire de Lubutu, particulièrement ceux originaires du Territoire de Kasongo.
Selon des sources officielles, le remplacement à la tête de l’Antenne de la Direction générale des recettes du Maniema (DGRMA) Lubutu, par un membre d’une autre ethnie serait à la base de la
colère de la communauté locale.
Une commission locale est à pied d’oeuvre sous la présidence de l’Administrateur du territoire pour tenter de calmer la tension entre les communautés en conflit. L’une des communautés aurait demandé le départ du Territoire de Lubutu de tous les cadres des autres communautés.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
04 Nov 2015
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Maniema
Theme(s): 
Conflict
Epidemic
Public Information and Advocacy