Humanitarianresponse Logo

OCHA/Katanga - Rapport hebdomadaire au 27 août 2014

Faits saillants

  • Près de 80 000 déplacés enregistrés en 15 mois de conflit communautaire dans le Tanganyika
  • Plus de 62 000 déplacés risquent d’être abandonnés à cause de l’effondrement d’un pont.

Contexte
Depuis le début de mois de juillet, la situation sécuritaire se détériore suite au conflit communautaire opposant les Pygmées et Lubas dans les territoires de Kabalo, Manono et Nyunzu. Entre juillet et 22 aout, plus de 47 600 personnes ont fui les affrontements et sont en déplacement. Ce chiffre vient s’ajouter au plus de 32 000 autres personnes déplacées au premier semestre 2014 dans ces mêmes territoires ainsi qu’à Kalemie et Moba. Des milliers d’autres habitants se trouveraient dans des zones qui sont inaccessibles en raison de l’insécurité et de l’état des routes.

Outre les déplacements qu’engendre ce conflit, ces personnes expriment aussi des besoins dans tous les domaines. La majorité de ces déplacés est hébergé dans des écoles, une autre partie se trouve dans des familles d’accueil dont les conditions sont aussi précaires. Jusque là, les acteurs humanitaires n’ont assisté que les déplacés de Kabalo. Ceux qui sont dans les autres territoires du District de Tanganyika sont toujours sans l’aide humanitaire faute des ressources disponibles.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
28 Aug 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Haut-Katanga
Lualaba
Haut-Lomami
Tanganyika
Theme(s): 
Internally Displaced People (IDPs)
Provincial Strategies
Conflict
Coordination hub(s): 
Kalemie
Lubumbashi