Humanitarianresponse Logo

OCHA/Katanga - Rapport hebdomadaire au 10 décembre 2014

Faits saillants

  • Mitwaba : 39 femmes, victimes de viol ont besoin d’une prise en charge à Kansowe
  • Le retour pour une paix durable entre les pygmées et Lubas semble compromis dans le Tanganyika
  • 2 700 élèves pygmées de Lwuizi reprennent l’école après sept mois d’arrêt à cause de l’insécurité.

Contexte
Après deux mois d’une accalmie précaire (septembre – octobre) dans le District du Tanganyika, on observe un regain de tension entre les pygmées et les Lubas. Dans le Territoire de Manono, une milice des pygmées venue du village Katobo, à près de 190 km au nord de Manono, a attaqué le 29 novembre le village Muzozo, à environ 168 km au nord-est de Manono, village habité en majorité par les Lubas. Lors de cette attaque, près d'une dizaine de civils ont été tués et d’autres personnes enlevées. Cette situation a provoqué un mouvement des populations dont le nombre n'est pas connu vers Mukebo, au nord-est de Manono. Depuis cet incident, les Lubas de Kabeke, village situé à environ 175 km au nord-est de Manono, se sont mobilisés et se préparent à combattre les pygmées. Les informations concordantes font état d’une organisation sur le terrain de chaque partie pour une attaque ou contre-attaque.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
10 Dec 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Haut-Katanga
Lualaba
Haut-Lomami
Tanganyika
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Conflict
Field coordination
Humanitarian Assistance
Coordination hub(s): 
Kalemie
Lubumbashi