Humanitarianresponse Logo

OCHA/Katanga - Rapport hebdomadaire au 05 novembre 2014

Faits saillants

  • L’insécurité dans la zone frontalière entre les territoires de Malemba Nkulu et Mitwaba préoccupe
  • Environ 30 000 personnes vulnérables assistées en vivres à Moba et Pweto
  • Pweto : environ 1 000 enfants vulnérables seront scolarisés grâce à un projet visant l’amélioration du niveau de revenus des parents.

Contexte
Environ 2 000 personnes fuyant une incursion des Mayi-Mayi le 02 novembre à Muvule, village situé à 85 km au sud de Mitwaba-centre, ont trouvé refuge dans les localités voisines. Ces Mayi-Mayi ont également incendié des écoles et pillé des biens. A la même date, 1 500 autres personnes ont fui leurs villages (Kasolwa, Kansanga et Kidimudilo), situés à 120 km au sud-ouest de Mitwaba et se sont installées à Kyalwe et Mikusu, à environ 115 km de Mitwaba, sur ce même axe. D’après les humanitaires, il s’agit d’un déplacement préventif à cause de la présence des Mayi-Mayi dans ces villages et par crainte d’une éventuelle riposte des Forces armées congolaises (FARDC).
Depuis le mois de septembre, les combattants Mayi-Mayi ont multiplié les attaques ciblant aussi bien des populations civiles que certaines positions de l’armée dans la zone proche du Parc Upemba (Malemba Nkulu et Mitwaba).

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
05 Nov 2014
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Haut-Katanga
Lualaba
Haut-Lomami
Tanganyika
Theme(s): 
Accountability to Affected Populations
Field coordination
Conflict
Food/Nutrition Crisis
Natural Disasters
Coordination hub(s): 
Kalemie
Lubumbashi