Humanitarianresponse Logo

OCHA/Katanga: Note d'informations humanitaires du 14 octobre 2015

Faits saillants

  • Situation critique de la rougeole au Katanga : près de 30 000 cas dont 428 décès depuis le début de l’année 
  • Le nombre de personnes déplacées internes diminue par rapport au deuxième trimestre.

Contexte général
Environ 46 000 personnes déplacées ont regagné leur milieu d’origine, au cours des trois derniers mois – juillet, aout et septembre - dans la Province du Katanga, selon la Commission Mouvements de Population (CMP). Ce qui porte à plus de 230 580 personnes, le nombre de personnes retournées d’avril 2014 au 30 septembre 2015.
33% des retournés se trouvent dans le Territoire de Pweto ; 13% à Mitwaba et plus de 12% à Manono. D’autres personnes retournées ont été enregistrées dans les Territoires de Bukama, Kabalo, Malemba Nkulu, Manono, Moba et Nyunzu.
Bien que la tendance soit au retour des personnes déplacées internes au Katanga, cependant, une fois retournées, ces personnes se butent, souvent, à des difficultés énormes pour leur réintégration. Les maisons ont été pillées, ravagées et souvent brûlées ; les récoltes incendiées ou perdues par manque de soin ; les bétails tués ou emportés ; les écoles et structures de santé détruites par des attaques violentes et répétées découlant des conflits. De nombreuses évaluations ont démontré que les personnes retournées ont autant, voire plus, de besoins humanitaires que des déplacés.
Quant aux personnes déplacées internes, le nombre continue de baisser. De plus de 316 000 déplacés au deuxième trimestre –avril, mai et juin-, ce chiffre est passé à environ 305 400 dans la province du Katanga, au 30 septembre 2015.

Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
15 Oct 2015
Document type: 
Humanitarian Bulletin
Location(s): 
Haut-Katanga
Lualaba
Haut-Lomami
Tanganyika
Theme(s): 
Public Information and Advocacy
Epidemic
Coordination hub(s): 
Lubumbashi