Humanitarianresponse Logo

Zoom sur l'Est

Contexte

L’Est du Tchad fait partie de la bande sahélienne où les épidémies et urgences sanitaires sont récurrentes, les taux de couverture vaccinale faibles et l’insécurité alimentaire et la malnutrition sont chroniques. Les taux de malnutrition sont au-dessus des seuils d’urgence dans plusieurs provinces tandis que l’accès aux ressources rares comme l’eau engendrent souvent des conflits intercommunautaires entre agriculteurs et éleveurs causant des pertes en vies humaines. Dans ce contexte, le faible niveau de développement des infrastructures et services sociaux de base accentue les vulnérabilités existantes auxquelles les acteurs humanitaires répondent, se substituant ainsi aux acteurs de développement dont la présence est trop faible. A l’insuffisance des services sociaux de base s’ajoute également la présence de centaines de milliers de réfugiés soudanais, source de pression supplémentaire sur les ressources naturelles.

Chiffres clés

Couverture moyenne de l’eau inférieure à 50%
Santé : 33% de structures sanitaires ont un point d’eau potable et fonctionnel ; Centre de Santé avec chaine du froid 51,6%
Taux moyen d’achèvement de la scolarisation : primaire 12,33% ; secondaire   < à 5%
Enregistrement des naissances : une moyenne < à 10%
Taux moyenne MAS = 3,82%
Epidémie de rougeole : 2 430 cas et 73 décès dans 10 provinces (semaine 51, OMS)
Accès assainissement et taux de défécation à l’air libre : Moyenne 17 et 82.3%, respectivement (Sila, Ouaddai, Guéra)

Lisez l'intégralité du document ici