Humanitarianresponse Logo

Rapport Annuel Sur Les Cas Incidents De SGBV 2016 Parmi Les Refugies Au Tchad

Sommaire

Les réfugiés vulnérables particulièrement les enfants et femmes sont exposés au quotidien aux violences sexuelles et basées sur le genre (SGBV). La situation socio-économique de plus en plus préoccupante, la réduction tendancielle des ressources allouées aux programmes de protection et d'assistance des réfugiés y compris les réductions des rations alimentaires sur les 5 dernières années constituent des véritables facteurs aggravant la vulnérabilité des réfugiés face aux SGBV. L'impact négatif des SGBV sur la santé physique,mentale et psychologique des réfugiés requiert une intervention rapide, coordonnée et efficace de l'ensemble des acteurs afin de garantir un environnement de protection favorable. Ce rapport annuel présente la situation des incidents de SGBV identifiés parmi les réfugiés au Tchad durant l'année 2016 ainsi que les différentes actions de prévention et de réponse contre les SGBV menées par le HCR et ses partenaires. Les données qui font l'objet de ce rapport ont été collectées par le HCR et ses différents partenaires dans les 19 camps abritant un total de 393,161 réfugiés Soudanais, Centrafricains, Nigérians, Congolais et d'autres nationalités au 31 décembre 2016. 

Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations High Commissioner for Refugees
Original Publication Date: 
13 Apr 2017
Document type: 
Annual Report
Location(s): 
Chad
Theme(s): 
Refugees and Returnees
Sexual and Gender based Violence
Coordination hub(s): 
N'Djaména