Humanitarianresponse Logo

FEWS NET - Une situation de crise alimentaire à cause des effets de l’insécurité civile

MESSAGES CLÉS

  • Les résultats de l’insécurité alimentaire aigue à des niveaux de Crise (Phase 3 de l’IPC), y compris les déficits de consommation, sont attendus d'ici à la fin de la période de projection (juin 2014) pour plus de 20 pourcent de la population dans les zones de Bangui et les régions du nord-ouest et du centre-ouest.
  • Les estimations de l'OCHA du 16 janvier, 2014 indiquent que 902 000 personnes déplacées (20 pourcent de la population totale) sont présentes en RCA, y compris 478 000 nouveaux déplacés à Bangui depuis le 5 décembre, 2013. Les évaluations récentes indiquent que ces ménages ont actuellement recours à des stratégies de survie extrêmes, comme sauter des repas ou la vente des biens actifs pour accéder à la nourriture.
  • Pour les ménages pauvres qui n'ont pas été déplacées, leurs stocks alimentaires s'épuisent plus tôt que la normale en raison d'une mauvaise récolte de 2013/14 et des problèmes de vol. Par conséquent, la prochaine soudure sera un à deux mois plus tôt et plus dure que d’habitude. En autre, cet épuisement précoce des stocks provoquera un manque des semences pendant la prochaine saison agricole.
  • Beaucoup d'agences humanitaires fournissent l’assistance, notamment aux populations déplacées à Bossangoa et à Bangui. Cependant, ces organisations constatent que les conditions de sécurité actuelles ont perturbé leurs pipelines d'approvisionnement de l'aide alimentaire et ont entravé leurs efforts de distribution.
     
Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United States Agency for International Development
Cluster(s)/Sector(s): 
Original Publication Date: 
30 Jan 2014
Document type: 
Situation Report
Location(s): 
Central African Republic
Theme(s): 
Conflict
Human Rights and IHL
Lord's Resistance Army