Humanitarianresponse Logo

Body

Dans le cadre de son mandat de coordination humanitaire, le bureau OCHA en RCA, a mis en place des mécanismes de coordination civilo-militaire au profit de la communauté humanitaire.
Ces mécanismes ont pour objectif de faciliter l’accès humanitaire, renforcer la sécurité des acteurs humanitaires et leurs activités, et assurer la protection des civils.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de recourir aux moyens militaires pour apporter un soutien ponctuel aux activités humanitaires (escortes armées, mesures de dissuasion contre activités criminelles, soutien logistique et infrastructure). La décision de recourir aux moyens militaires doit être prise au cas par cas et doit reposer sur les conclusions d’une évaluation sécuritaire spécifique.
Il est important de rappeler que dans un contexte de conflit tel que celui de la RCA, le manque de distinction claire entre action militaire et assistance humanitaire peut réduire l’espace humanitaire ou menacer la sécurité du personnel humanitaire.
Une coordination civilo-militaire efficace permet d’assurer cette distinction tout en identifiant les domaines ou l’interaction est nécessaire et appropriée.

Le chargé de la coordination civilo-militaire d’OCHA est le point focal humanitaire pour l'interaction entre les organisations humanitaires et les forces armées.
Son rôle est de développer et maintenir un dialogue et une coordination entre la communauté humanitaire et les forces armées (FOMAC, Forces militaires françaises, police, gendarmerie).

Ses taches principales sont les suivantes :

 

  • Facilitation/Coordination/Liaison avec les forces armées.
  • Conseiller la communauté humanitaire sur les questions civilo-militaires.
  • Partage d’information (mandats, capacités et limites de l’action militaire, problématiques humanitaires, situation humanitaire).
  • Promouvoir et s'assurer du respect des principes de l'action humanitaires (neutralité, indépendance opérationnelle) via des sessions d’information ou formations.
  • S'assurer que le recours au soutien des forces armées pour les activités humanitaires se fait de manière appropriée et optimale.
  • Développer une prise de position et des directives civilo-militaires spécifiques au contexte de la RCA, en s’appuyant sur les directives globales existantes.
  • Prendre en compte les besoins et principes humanitaires dans les activités de sécurisation menées par les militaires français et la FOMAC.
  • Faciliter l’accès humanitaire.

Mécanismes:

  • Cellule civilo-militaire (plateforme de coordination et de liaison réunissant les points focaux humanitaires et militaires)
  • Liaison permanente avec les acteurs militaires
  • Groupe de travail civilo-militaire pour la définition d’une position commune sur l’interaction avec les acteurs militaires
  • Formations/ sensibilisation des acteurs militaires et humanitaires
  • Appui à la communauté humanitaire dans son interaction avec les militaires.

Pour toute question ou requête, n’hésitez pas à contacter la cellule CMCoord de OCHA à l’adresse suivante : uncmcoordcar@un.org