Humanitarianresponse Logo

Synthèse évaluation rapide de la sécurité alimentaire en République Centrafricaine

Subject/Objective: 
Depuis la première décade du mois de dé-cembre 2012, la RCA a été le théâtre de mou-vements armés sans précédent. La coalition des « Séléka » a conquis le centre et sud-est du pays puis fin mars prend Bangui, la capitale et s’empare du pouvoir. Alors que les combats ont grandement réduit et que la situation s’améliore, la violence et la peur des popula-tions persistent. Cette crise a aggravé une si-tuation humanitaire déjà préoccupante en cau-sant le déplacement important de populations civiles. Au cours des affrontements entre la coalition et les forces gouvernementale en dé-cembre, les populations civiles ont subi d’im-portants dégâts collatéraux allant de pertes de vies humaines aux pertes des biens individuels et communautaires. Cette synthèse présente les résultats de la pre-mière enquête d’envergure quasi-nationale depuis le début de cette crise.
Methodology: 
Compte tenu des restrictions importantes imposées par la situation sécuritaire encore volatile dans le pays, une collecte de l’information approfondie n’est pas encore possible dans toutes les zones du pays. L’enquête se base donc sur des entretiens de nature qualitatifs menés à la fois avec des informateurs clés de chaque communauté visitée mais aussi sur des focus groupes organisés avec les commerçants sur les marchés principaux de chaque zone. Depuis le début de la crise de mars, de nombreuses enquêtes rapides sur le terrain ont été menées par les membres du cluster sécurité alimentaire. Ces évaluations ont été valorisées dans ce rapport. Alors que l’enquête rapide s’était focalisée sur les zones sous occupation de la “Séléka”, la présente évaluation couvre à la fois ces zones pour établir une comparai-son et les partie du pays prises par les groupes armés à partir de mars.
Key findings: 
L’ESSENTIEL L’insécurité latente et volatile qui règne sur tout le pays est la principale cause d’insécurité alimentaire Risque de mauvaise récoltes dans plusieurs zones si l’assistance d’urgence n’est pas délivrée à temps Perte de réserves alimentaires, hausse des prix, baisse des revenus et de la disponibilité sur les marches réduisent fortement l’accès des Centrafricains à la nourriture Une combinaison de mauvaise consommation alimentaire et de manque d’accès aux services de santé engendre un risque élevé de crise nutritionnelle dans les prochains mois
Sample size: 
Assessment Report: 
Publicly Available
Assessment Questionnaire: 
Not Available
Assessment Data: 
Not Available
Assessment Date(s): 
01 Mar 2013

Level of Representation

National
Frequency: 
Status: 
Report completed
Unit(s) of Measurement: 
Collection Method(s): 
Population Type(s): 
All affected population
Cluster(s)/Sector(s): 
Leading/Coordinating Organization(s): 
Food and Agriculture Organization of the United Nations
World Food Programme
Location(s): 
Central African Republic
Other location: 
Theme(s): 
Livelihood