Humanitarianresponse Logo

Cameroun : Détermination du panier minimum de dépense des ménages dans l’Extrême-Nord, oct. 2017

Subject/Objective: 
2.1. Objectif principal L’objectif général de cette étude est de déterminer le montant du panier minimum de dépenses multisectoriel des ménages dans l’Extrême Nord du Cameroun. 2.2. Objectifs Spécifiques De manière spécifique, il a été question de : - Collecter les données du MEB dans les zones d’interventions des organisations dans la région l’Extrême-Nord (Diamare, Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga et Logone et Chari); - Déterminer ce que requiert un ménage pour répondre à ses besoins de base, que ce soit en permanence ou à titre saisonnier - Estimer les valeurs monétaires de ce que requiert un ménage pour répondre à ses besoins de base, que ce soit en permanence ou à titre saisonnier - Déterminer le Gap entre les ressources disponibles au niveau des ménages et les besoins de base, que ce soit en permanence ou à titre saisonnier et son coût moyen sur la durée ; - Évaluer la disponibilité et les coûts des biens / services de base sur les marchés locaux.
Methodology: 
L’approche méthodologique utilisée dans le cadre de cette étude est passée par deux étapes principales : la collecte des données secondaires et la collecte des données primaires. L’exploitation des données secondaires (sources écrites, orale, et de l’observation sur le terrain) et la collecte des données primaires à travers les enquêtes de terrains. 3.1. Données secondaires Les sources secondaires ont porté sur l’exploitation des documents tels que les rapports des évaluations multisectorielles, les enquêtes de références et de suivi post distribution le rapport de capitalisation des projets mis en oeuvre dans la région et la recherche en ligne. Les informations obtenues sur l’Internet ont été relatives aux normes sphère définis dans la Charte Humanitaire et les standards minimums de l’intervention humanitaire. Toutefois des consultations ont été menées tant au niveau des groupes sectoriels, les communautés humanitaire ainsi que les communautés locales. Il a été question au niveau de ces étapes de consulter les différents groupes sectoriels afin d’estimer en valeurs monétaires les besoins périodiques et permanents des bénéficiaires conformément aux normes humanitaires de la Région de l’Extrême-Nord. Ces données empiriques ont permis de définir une sculpture des besoins primaires par secteur. Ces informations ont été complétées par les données primaires afin d’approfondir les précisions sur les besoins actuels des communautés. 3.2. Données primaires Les collectes des données primaires a connu 5 étapes principales : - Ciblage - Échantillonnage - Conception des outils de collecte des données - Collecte des données - Traitement et l'analyse
Key findings: 
Les résultats de la présente étude font partie d'un processus qui a impliqué un ensemble d’acteurs multisectoriel qui apporte des contributions diverses de leurs secteurs concernés, comme mentionné dans l'introduction. Par conséquent, en prenant en considération les résultats susmentionnés, plusieurs recommandations ont émergé de l'étude qui peuvent guider le processus de révision et permettre une comparaison de base. Les points suivants résument les principales recommandations utiles à prendre en considération au-delà de l’exploitation des résultats. Mener une évaluation afin de déterminer le GAP auxquels n’est pas accessibles aux populations Déterminer le montant de l’assistance en fonction du GAP non accessibles aux populations Des montants additionnels doivent être majorés aux montants spécifiques pour atténuer la sévérité face aux chocs spécifiques. Renforcer la coordination entre les acteurs pour assurer l’emploie rationnelle une et éviter la duplication des ressources Les prix des articles non alimentaires doivent être mis à jour en incorporant diverses sources de données et en assurant une couverture au niveau régional. Le coût des services, tels que la communication et le transport, a été recueilli au moyen des discutions de FGD. Ces données collectées pourraient être sujettes à la désirabilité sociale car les participants. La collecte de données s’est faite pendant la période de soudure à la cour de laquelle les bétails sont relativement les plus bas de l’année dans cette partie du pays. ces résultats peuvent ne pas être généralisables. Réviser le MEB a une la fréquence de 6 mois pour contextualiser le besoin des populations et les couts des biens et service de base.
Sample size: 
273
Assessment Report: 
Assessment Questionnaire: 
Not Available
Assessment Data: 
Not Available
Contact(s): 
Hannah Gibbin
hannah.gibbin@rescue.org
Jean-marie Mulonda
jean-marie.mulonda@wfp.org
Webspace(s): 
Assessment Date(s): 
29 Aug 2017
Status: 
Report completed
Unit(s) of Measurement: 
Community
Households
Collection Method(s): 
Structured Interview
Key Informant Interview
Focus group discussion
Baseline data analysis
Field Interview
Population Type(s): 
Displaced population
Host communities
Cluster(s)/Sector(s): 
Leading/Coordinating Organization(s): 
International Rescue Committee
World Food Programme
Participating Organization(s): 
Catholic Relief Services
United Nations Children's Fund
Comité Diocésain des Activités Sociales et Caritatives (Cameroun)
CARE International
United Nations High Commissioner for Refugees
World Health Organization
Food and Agriculture Organization of the United Nations
Première Urgence Internationale
Location(s): 
Diamaré
Logone-et-Chari
Mayo-Sava
Mayo-Tsanaga
Theme(s): 
Cash Transfer Programming
Market Assessment
Multi-Cluster Initial Rapid Assessment
Needs Assessment
Disaster(s)/Emergency: 
Sahel Crisis: 2011-2017